Une formation inventaire du CIPAR à Liège

Publié le samedi 30 juillet 2022

Parmi le patrimoine collectif qui façonne les paysages de nos régions, les églises paroissiales conservent des biens mobiliers variés voire de véritables trésors insoupçonnés. Pour pouvoir les conserver, les sécuriser et les valoriser durablement, un bon inventaire est indispensable. Dans cette optique, le CIPAR propose aux gestionnaires de patrimoine religieux, donc aux fabriciens, des séances de formation destinées à les aider dans cette tâche.

Pourquoi réaliser un inventaire du patrimoine ?

Le CIPAR (Centre Interdiocésain du Patrimoine et des Arts Religieux asbl), a lancé il y a près de cinq ans une vaste campagne de sensibilisation à l’importance de réaliser un inventaire photographique et descriptif. Tout gestionnaire d’une église est responsable d’un patrimoine souvent séculaire et représentatif des générations passées. Afin de le préserver, il est important de bien le connaître. Au-delà de l’obligation légale (code napoléonien de 1809 et décret épiscopal de 2016), il s’agit d’une tâche indispensable pour développer un plan de gestion patrimonial à long terme.

En effet, un inventaire s’avère indispensable dans les situations suivantes :

  • Contrôler les déplacements d’objets (par exemple, lors de prêts pour des expositions) ;
  • Participer à des activités ouvertes au public (par exemple lors des Journées du Patrimoine ou des processions religieuses) ;
  • Réagir efficacement dans des situations d’urgence (incendies, inondations, etc.) ;
  • Surveiller l’état de conservation et envisager des mesures de conservation-restauration ;
  • Identifier l’emplacement des biens ;
  • Envisager des regroupements ou des fusions de fabriques d’église ;
  • Etc…
Envie d’en savoir plus ?

Le CIPAR convie les fabriciens du diocèse de Liège à une session de formation.
Le CIPAR, en collaboration avec le Service des Affaires patrimoniales de l’évêché de Liège, est heureux de vous convier à une séance de formation portant sur la gestion du patrimoine mobilier religieux, à travers la réalisation des inventaires, à destination des fabriques d’église du diocèse de Liège :

Le jeudi 15 septembre 2022 – à la salle Mosane de 9h à 12h30

Cette séance a pour objectifs :

  1. Mettre en lumière l’importance de la bonne gestion et de la conservation du patrimoine mobilier des églises paroissiales à travers la réalisation des inventaires.
  2. Former les fabriques d’église à l’établissement de l’inventaire, ainsi qu’à la prise en main de la base de données informatisée et interdiocésaine du CIPAR.
  3. Soutenir les fabriciens dans ces démarches en regroupant les forces, les idées et les bonnes volontés.
  4. Mettre en perspective des réflexions autour de la sécurisation des églises paroissiales et le mobilier qu’elles abritent.

Cette rencontre est gratuite. Vous êtes intéressés ?

Vous pouvez vous inscrire en contactant le CIPAR par e-mail à info@cipar.be ou par téléphone au 0478/63.66.42. Merci de communiquer votre nom, votre prénom et, pour les fabriciens, la fabrique d’église dont vous êtes membre.

Inscription nécessaire
Réponse souhaitée au plus tard pour le lundi 12 septembre 2022
Informations pratiques

Cette rencontre est gratuite.
Adresse du lieu : Espace Prémontrés, salle Mosane (3ème étage), rue des Prémontrés 40 à 4000 Liège.
Les participants peuvent emporter leur ordinateur portable pour effectuer des exercices de manipulations dans la base de données informatique.
L’évêché de Liège peut prêter jusqu’à trois ordinateurs pour ce jour, merci de préciser, lors de votre inscription, si vous souhaitez en avoir un à disposition.

Le CIPAR en quelques mots

Le CIPAR (Centre Interdiocésain du Patrimoine et des Arts Religieux) est une ASBL fondée en 2018 par les évêchés de Tournai, de Namur, de Liège et le vicariat du Brabant Wallon dans le but de coordonner leurs efforts en matière de protection, de conservation et de valorisation du patrimoine mobilier religieux. En se préoccupant du patrimoine ancien et de diverses formes d’expressions artistiques, l’association valorise tout ce qui constitue le support matériel de la culture chrétienne. Elle est soutenue par l’AWaP (Agence Wallonne du Patrimoine), par la Fédération Wallonie-Bruxelles et par la conférence épiscopale des évêques de Belgique.

Le CIPAR agit comme un centre d’expertise destiné en priorité à appuyer et à encadrer les services diocésains du patrimoine, les fabriques d’église et les communes dans leurs tâches de gestion du patrimoine religieux conservé dans les églises. Enfin, le CIPAR sert de coupole représentative de ces différents services.

Le service patrimoine du diocèse de Liège en quelques mots

Le service Patrimoine du diocèse veille à la protection et à la promotion du patrimoine affecté au culte. Ce service met en œuvre les recommandations et les expertises émises par le CIPAR. Il apporte des conseils d’experts par des visites de terrain en réalisant des constats d’état du patrimoine, en proposant des bilans de sécurité des lieux ou en apportant conseil et soutient dans la réalisation de l’inventaire.

Pour ce faire, le service est aidé par la Commission vicariale d’Art sacré qui est chargée de rendre un avis, au nom de l’Évêque, en cas de modifications apportées au patrimoine (tant mobilier qu’immobilier) d’une église paroissiale. Elle veille à la sauvegarde du patrimoine religieux majeur, en collaboration avec l’AWaP.

Le service est aussi composé de la Commission pour les orgues, qui rend un avis concernant ces instruments : leur entretien ou les travaux plus conséquents. Cette commission aide les fabriciens à la recherche d’un instrument, d’un organiste ou d’un facteur d’orgues.

Maura MORIAUX pour le CIPAR,
Thibaut ROBLAIN, pour le Service Patrimoine de l’évêché de Liège

Logo du Diocèse de Liège