Une Eglise proche, portée par les bénévoles

Publié le mercredi 18 novembre 2020

L’Eglise catholique de Belgique publie ce mercredi 18 novembre 2020 son troisième rapport annuel. Comme les deux années antérieures, le rapport donne un aperçu de la présence de l’Église dans la société, du vaste réseau de mouvements d’inspiration catholique et chrétienne au service des personnes.   

Ce troisième rapport repose sur le thème d’une Eglise proche des gens: à chaque étape de la vie – depuis l’enfance en passant par la jeunesse et l’âge adulte, jusqu’à la maladie et le deuil – des services et des organisations propres à l’Eglise vont accompagner les personnes qui le souhaitent. Cela peut se produire aussi bien en milieu scolaire que dans les résidences étudiantes, chez les jeunes ainsi que chez les adultes, auprès des couples et des familles, dans les prisons ou les institutions de soins. Les propositions de l’Eglise pour se faire proche à chacune de ces étapes sont illustrées par des exemples et des  témoignages.
Des paroisses solidaires 

De nombreux chiffres montrent que l’Église se veut spécialement au service des malades, des personnes âgées et de tous ceux qui sont en marge de la société. De nombreuses paroisses ont des projets plus ou moins importants pour les nécessiteux, les réfugiés, les isolés, les sans-abris, etc. En Belgique, on dénombre plus de 2 000 initiatives paroissiales qui tentent de répondre aux besoins des plus vulnérables.
Les bénévoles sont essentiels pour assurer le bon fonctionnement de tous ces projets. En outre, certains bénévoles entretiennent aussi les églises, donnent la catéchèse, gèrent les fabriques d’église, etc. Les paroisses en Belgique comptent au total 141.054 bénévoles. 
Les 4.524 bénévoles des établissements de soins (hôpitaux, centres de soins résidentiels, établissements pour personnes handicapées) constituent un groupe particulier. Ils travaillent dans les équipes pastorales, offrent une oreille attentive ou assistent par d’autres moyens, les malades, les personnes âgées et les personnes handicapées. 

Laïcs 

Les chiffres du rapport montrent que de nombreux laïcs assument des tâches pastorales dans tous les diocèses belges : présider des services de prière ou des funérailles, donner la catéchèse et assurer des formations, assurer la pastorale dans les prisons, les hôpitaux et les centres de soins résidentiels, gérer l’argent et le patrimoine, veiller au bon fonctionnement des partenariats pastoraux … Au total, les Évêques confèrent une mission à 3.965 laïcs. La plupart remplissent cette tâche à titre totalement gratuit. Pour comparaison, 1.947 prêtres travaillent dans les paroisses belges. Les chiffres du troisième rapport annuel démontrent une fois de plus que l’Église peut compter sur des milliers de laïcs engagés qui s’investissent avec conviction semaine après semaine. 

Covid-19

Ce dernier rapport fait état des activités de l’année 2019. L’impact de la crise sanitaire, qui a commencé en mars 2020, n’est donc pas pris en compte. Cependant, le choix a été fait de donner un bref aperçu quant à la manière dont la crise a été vécue par la communauté des croyants ainsi que concernant les conséquences sur, par exemple, les initiatives de solidarité à l’égard des plus démunis, ou sur la liturgie. Il en ressort que les paroisses furent privée de rentrées financières du fait de l’absence de collectes, Entr’aide et Fraternité ainsi que Broederlik Delen ont été privées des leurs collectes de Carême, les pèlerinages et processions ont été annulés, les lieux de séjour et centres de retraites ont dû temporairement fermer leur portes… Le prochain rapport tentera de donner une image plus complète des conséquences de cette crise sur la vie de l’Eglise.

Références commande

L’Eglise Catholique en Belgique 2020, éditions Licap – Halewijn, Rue Guimard 1 • 1040 Bruxelles
ISBN 978-94-6196-205-8 | 120 pages | 5,5 €

Ce rapport sera également disponible à la Librairie diocésaine Siloë en ce mois de novembre.
Tél.: 04/223.20.55 – https://www.siloe-liege.be/e-boutique