Protocole de l’Église Catholique pour les célébrations liturgiques publiques

Publié le jeudi 28 janvier 2021

Suite à l’Arrêté ministériel du mardi 26 janvier donnant une précision sur le nombre maximum de personnes présent dans un bâtiment (e.a. de culte), la Conférence épiscopale de Belgique a apporté un ajout au protocole de reprise des célébrations liturgiques publiques qui est en vigueur depuis décembre 2020 (Voir paragraphe en bleu).
Depuis le vendredi 15 janvier 2021, suite à une décision de la Conférence épiscopale lors de sa réunion du jeudi 14 janvier, un maximum de 15 personnes, non compris les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis, le ministre du culte et l’organiste, peut être présent aux activités concernant l’exercice collectif du culte, c’est-à-dire : les célébrations liturgiques publiques, les funérailles, les mariages et les baptêmes ! Voir chapitre VII. C. du protocole repris ci-après.

Télécharger la version du 26.01.2021 du protocole en PDF en cliquant ici. – Zum Dowload des aktuellen Protokolls vom 26.01.2021 als PDF-Datei, klicken Sie hier! 

15. janvier 2021

Protocole de l’Église Catholique pour les célébrations liturgiques publiques
D’application depuis le dimanche 13 décembre 2020

L’arrêté ministériel du Gouvernement fédéral du vendredi 11 décembre 2020, stipule qu’à partir du samedi 12 décembre 2020, les mesures suivantes sont d’application : umaximum de 15 personnes, non compris les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis, le ministre du culte et l’organiste, peut être présent aux activités concernant l’exercice collectif du culte, c’est-à-dire : les célébrations liturgiques publiques, les funérailles et les mariages.

À partir du vendredi 15 janvier 2021, suite à une décision de la Conférence épiscopale lors de sa réunion du jeudi 14 janvier, ceci vaut de nouveau également pour les baptêmes, que ce soit sous certaines conditions particulières : voir VII. C.

L’arrêté ministériel du 26 janvier 2021 précise que ce maximum de 15 personnes autorisé vaut bien pour l’ensemble des personnes présentes en même temps dans le bâtiment, indépendamment du nombre de pièces à l’intérieur d’un bâtiment. L’exercice individuel du culte, ainsi que la visite d’un bâtiment de culte, sont ajoutés aux activités pour lesquelles vaut ce maximum absolu de 15 personnes présentes en même temps, quelle que soit la taille du bâtiment, synagogue, église ou mosquée.

Pendant ces activités, les règles minimales suivantes doivent être respectées :

  1. l’exploitant ou l’organisateur informe les participants et les membres du personnel en temps utile et de manière clairement visible des mesures de prévention en vigueur et dispense une formation appropriée aux membres du personnel;
  2. une distance de 1,5 mètre est garantie entre chaque personne et une seule personne est autorisée par 10 m²;
  3. couvrir la bouche et le nez avec un masque est obligatoire et le port d’autres moyens de protection personnelle est en tout temps fortement recommandé;
  4. l’activité doit être organisée de manière à ce que les rassemblements soient évités et à ce que les règles de distanciation sociale puissent être respectées;
  5. l’organisateur met à disposition du personnel et des participants les produits nécessaires à l’hygiène des mains;
  6. l’organisateur prend les mesures d’hygiène nécessaires pour désinfecter régulièrement l’établissement et le matériel utilisé;
  7. l’organisateur assure une bonne aération;
  8. les contacts physiques entre personnes sont interdits, sauf entre les membres d’un même ménage;
  9. les contacts physiques d’objets par plusieurs personnes sont interdits. 

Les églises peuvent rester ouvertes pour la prière personnelle.

VEUILLEZ NOTER que des arrêtés régionaux ou provinciaux peuvent également s’appliquer. Ce sont toujours les arrêtés comportant les règles les plus strictes qui doivent être appliqués.

I. LA SANTé ET LA SéCURITé DE TOUS CEUX QUI SE RENDENT A L’éGLISE PRIORITAIRE !

Le risque zéro n’existe pas, même hors période de coronavirus. Malgré la situation de force majeure source de peur et d’incertitude, nous veillerons au maintien d’une assistance spirituelle individuelle et collective. C’est un défi important pour lequel chacun mérite respect et soutien.

II. L’éQUIPE PASTORALE DE L’UNITé PASTORALE EST LA PREMIèRE RESPONSABLE ET PEUT COMPTER SUR LE SOUTIEN DU DIOCèSE ET DE LA CONFéRENCE éPISCOPALE

Même en période de coronavirus, les équipes pastorales en concertation avec les fabriques d’église, sont les mieux placées pour gérer le déroulement des célébrations et réagir rapidement aux différentes situations. La confiance dans leur professionnalisme est donc plus que jamais d’application.

  1. La sécurité de tous ceux qui se rendent à l’Église est une condition de base absolue pour le redémarrage des célébrations. On prévoit des mesures de sécurité physique et de bien-être mental.
  2. L’objectif est de créer un environnement ecclésial aussi sûr que possible, tout en essayant de limiter au maximum le risque de contamination.
  3. La distanciation sociale est maintenue.
  4. Les ministres du culte et les fidèles malades restent à la maison. Les symptômes varient d’une affection modérée à sévère des voies respiratoires s’accompagnant de fièvre, de toux et de difficultés respiratoires. Plus d’info sur https://www.info-coronavirus.be
  5. Les fidèles sont tenus de porter un masque buccal avant, pendant et après les célébrations qui sont encore autorisées (funérailles et mariages) et pendant la prière personnelle à l’église.

III. CONSEILS POUR L’éQUIPE PASTORALE DE L’UNITé PASTORALE

  1. Prévoir régulièrement et dans le respect des règles de distanciation, des réunions avec l’équipe pastorale pour savoir ce qui se passe dans l’église et pour discuter des applications concrètes du présent protocole.
  2. Se concerter avec la fabrique d’église au sujet de l’achat des produits nécessaires.
  3. Selon la loi, les frais sont à charge de la fabrique d’église.
  4. Conclure des accords clairs avec les tiers : nettoyage, fournisseur, réseaux de soutien…

IV. MESURES GéNéRALES

  1. Maintien de la plus grande distance possible (distance sociale), la distance minimale entre les personnes dans le cadre de la distance sociale est d’1,50 mètre, sauf pour les familles (personnes vivant sous le même toit).
  2. Distance minimale de 3 mètres entre les ministres du culte et les fidèles.
  3. Les fidèles sont tenus de porter un masque buccal avant, pendant et après les célébrations qui sont encore autorisées (funérailles et mariages) et pendant la prière personnelle à l’église.
  4. Les produits nécessaires à l’hygiène des mains sont prévus pour les fidèles et les ministres du culte.
  5. Maintien des mesures d’hygiène nécessaires pour désinfecter régulièrement l’établissement et le matériel.

V. LE RéAMéNAGEMENT DU BATIMENT D’éGLISE

  1. Si possible, limiter à 1 porte d’entrée et une autre porte pour la sortie.
  2. Laisser la porte prévue pour l’entrée dans le bâtiment de l’église et celle pour la sortie, ouvertes avant et après la célébration afin d’améliorer la ventilation et de réduire le contact avec les portes et les poignées de porte.
  3. Couvrir ou rendre inutilisable le bénitier à l’entrée.
  4. Désinfecter toutes les chaises au préalable.
  5. La distance entre les chantres et les premiers fidèles est d’au moins 5 mètres.
  6. Soigner particulièrement le nettoyage et le lavage des objets utilisés : nappe d’autel, linge d’autel, calice, …

VI. DéROULEMENT CONCRET DES célébrations

A. Avant les célébrations

1. Faire entrer les fidèles famille par famille (personnes vivant sous un même toit) dans l’église et laisser attendre les autres dehors à une distance sécuritaire les uns des autres.
2. Le service d’ordre de la paroisse veille à ce qu’il n’y ait pas de rassemblement à l’entrée de l’église.
3. Le service d’ordre de la paroisse veille à ce que la capacité maximale ne soit pas dépassée.
4. Mise à disposition de gel hydroalcoolique à l’entrée de l’église et de la sacristie. Chaque personne pénétrant dans l’église se désinfecte les mains et met un masque buccal.
5. Établir le déplacement à sens unique pour guider les visiteurs à l’entrée et à la sortie de l’église grâce à une signalisation. Si ceci est impossible, établir des règles de priorité.
6. Les fidèles prennent place dans l’église en occupant d’abord les places les plus éloignées de l’entrée. Les personnes les plus proches de la sortie quittent l’église en premier lieu.
7. Il est rappelé aux participants que les personnes vivant sous un même toit peuvent s’asseoir les unes à côté des autres. Les personnes qui ne vivent pas sous le même toit doivent laisser (la distance d’) au moins deux sièges inoccupés à gauche et à droite de leur siège.
8. Retrait des livres ou livrets (livrets de chants, livres de messe, livrets de prières).
9. Les livres d’intentions sont retirés de l’église.
10. Si nécessaire, un feuillet imprimé à usage unique peut être distribué de manière sécuritaire ou déposé sur les chaises. Après la célébration, il sera repris à la maison ou jeté dans une boîte que l’on détruira ensuite.

B. Déroulement des célébrations

1. Pas de collecte, mais possibilité de déposer des contributions au fond de l’église.
2. Depuis l’offrande jusqu’à la communion, le pale doit couvrir le calice. Les hosties sont couvertes sauf pendant la consécration.
3. On ne donne pas la main lors du Notre Père à des gens ne vivant pas sous le même toit.
4. Pas de poignée de main, de baiser ou d’autre contact lors du don de la paix entre les gens ne vivant pas sous le même toit.
5. Seul le président boit dans le calice.

Distribution de la communion :

1. Le moins de ministres possible pour distribuer la communion.
2. Le célébrant laisse la liberté en invitant à la communion spirituelle ou la distribution de la communion individuelle.
3. Le célébrant explique aussi qu’il ne prononcera qu’une fois la parole Le corps du Christ et que celui qui reçoit la communion répondra intérieurement Amen.
4. En cas de distribution de la communion individuelle, les règles suivantes sont d’application :

– le service d’ordre de la paroisse est responsable du déroulement de la communion en toute sécurité
– la personne qui distribue la communion doit se désinfecter les mains et porter un masque buccal.
– la personne qui distribue la communion et celui qui la reçoit maintiennent une bonne distance en tendant chacun les bras au maximum
– la personne qui distribue la communion laisse respectueusement tomber l’hostie dans la main tendue de celle qui la reçoit (sans toucher la main de cette dernière)
– la communion sur la langue n’est pas autorisée
– les fidèles remontent à l’avant en un rang par une allée et retournent par une autre allée. Ils respectent toujours la distance prescrite d’1,50 mètre
– si la distance d’1,5 mètre ne peut être respectée, les fidèles qui ne souhaitent pas communier se joignent également à la file et retournent en suivant la file à leur place dans la même rangée, afin que chacun reprenne sa place.
C. A la fin des célébrations

1. Le service d’ordre de la paroisse veille à éviter que se forment des rassemblements à l’intérieur et à l’extérieur de l’église.
2. Le célébrant ne salue pas personnellement les fidèles à la sortie de l’église.

VII. CéLéBRATIONS SPéCIALES

A. Funérailles

1. Maximum 15 personnes, non-compris les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis, peuvent assister aux funérailles et aux crémations. Ne sont pas comptés dans ce nombre maximum de 15 personnes, le célébrant et l’organiste.
2. Pas de condoléances avec poignée de main.
3. Pas d’offrande avec toucher de la croix ou de la patène.
4. Les images souvenir sont distribuées avec des gants ou mises à disposition.

B. Mariages

1. Maximum 15 personnes, non-compris les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis, peuvent assister aux mariages. Ne sont pas comptés dans ce nombre maximum de 15 personnes, le célébrant et l’organiste.
2. Pas de regroupement, ni de poignée de main ou bise pour saluer les mariés à la fin de la célébration.

C. Baptêmes avec maximum 15 personnes

1. Une seule personne touche un objet, suppression de tout ce que les parents, le parrain, la marraine et le ministre du culte touchent ensemble (faire une petite croix, bougie de baptême, vêtement de baptême blanc).
2. Renouvellement de l’eau baptismale à chaque fois.
3. Onction avec un gant.

D. Confession

1. Est possible dans l’église sur des chaises ordinaires à 1,5 mètre, pas dans le confessionnal (parce qu’on y est trop proche).
2. Imposition des mains à distance sans contact.

E. Onction des malades

1. Lorsqu’elle est médicalement autorisée et sans communauté.
2. Onction avec un gant.
3. Dans une maison de retraite et de soins, les règles en vigueur sont respectées.

F. Les célébrations liturgiques enregistrées dans le but d’une diffusion par tous les canaux disponibles

Ces célébrations peuvent avoir lieu uniquement en présence de 15 personnes maximum, en ce compris les personnes en charge dudit enregistrement, avec le maintien d’une distance d’1,5 mètre entre chaque personne, et pour autant que le lieu de culte reste fermé au public pendant l’enregistrement. Les mesures sanitaires normales s’appliquent ici (garder une distance, masques buccaux, hygiène des mains…).

VIII. VISITE INDIVIDUELLE A L’éGLISE

Une visite à l’église est possible tout au long de la journée.

1. La distance minimale d’1,5 mètre sera respectée et il est obligatoire de porter un masque buccal en entrant dans le bâtiment de l’église.

IX. ENTRETIEN DU BATIMENT D’éGLISE

A. Général

1. Nettoyage régulier (à l’eau et au savon) du mobilier/des machines d’entretien/des appareils

    • Bancs/chaises : après chaque célébration
    • Machines/appareils/instruments : après la célébration et après chaque utilisation 
2. Attention particulière à tout ce qui peut être touché avec les mains : poignées de porte (laisser les portes ouvertes autant que possible), interrupteurs, robinets, chasses d’eau, couvercles de toilettes, rampes d’escalier, …

3. Bien nettoyer les écrans de contrôle des machines, ou prévoir d’autres modes de fonctionnement (par exemple, un stylet pour écran tactile).
4. La désinfection n’est nécessaire qu’en cas de suspicion d’infection. Avec de l’eau de Javel/de l’éthanol (respecter les proportions adéquates !).
5. Éviter l’utilisation d’aspirateurs.
6. Laver les textiles au minimum à 60° et de préférence à 90°C.

B. Avis pour la ventilation

Règle générale : accroître la ventilation (aérer au maximum).

Il est recommandé d’augmenter le taux de renouvellement de l’air et de fournir autant d’air extérieur que possible, soit par ventilation naturelle, soit par une ventilation mécanique, selon l’infrastructure. Lorsque des systèmes de ventilation mécanique sont utilisés, l’entretien des systèmes de ventilation artificielle conformément aux instructions du fabricant, notamment en ce qui concerne le nettoyage et le remplacement des filtres, est essentiel.

X. COMMUNICATION A L’ATTENTION DES FIDèLES

COMMUNICATION CLAIRE ET RAPIDE AVEC LES FIDÈLES EN CONCERTATION AVEC DIMANCHE ET CATHOBEL

Téléchargez https://www.info-coronavirus.be/fr/ sur le coronavirus (disponible en différentes langues). Vous trouverez les dernières instructions sur le site https://www.sciensano.be/fr.

La Conférence des Évêques de Belgique

Télécharger l’AM en PDF: Arrêté de Police du 18 janvier 2021 – Gv Liege – Organisation des funérailles ter (VF) – FR

Dowload PDF-Datei in Deutsch: Polizeierlass vom 18.01.2021 – Gouverneur der Provinz Lüttich – zur Durchführung von Beerdigungsfeiern