Pour les amoureux de la Vierge et les amoureux tout court !

Publié le vendredi 05 août 2022

Le puits de pékèt qui ne tarira pas pendant plusieurs jours lors des fêtes du 15 août en Outremeuse ne doit pas faire oublier d’autres puits – spirituels, ceux-là – auprès desquels des milliers de personnes viennent s’abreuver, des puits aux multiples margelles, des puits qui comblent une soif invisible, mais bien réelle.

Premier “puits” la veille du 15 août: le dimanche à 20h30 en l’église Saint-Nicolas, le passage du “Bouquet”. Réminiscence de “l’arbre de mai”, la sortie du Bouquet marque le point de départ des festivités du 15 août. Celui de la République Libre d’Outre-Meuse, datant de 1776, mesure près de 7 m, pèse plus de 50 kg et est garni de 3000 fleurs de soie… Accompagnés d’une fanfare, les membres du Royal Bouquet d’Outre-Meuse veulent rendre hommage à “leur” Vierge d’Outremeuse et recevoir sa bénédiction.

Retransmis sur RCF Liège

Deuxième “puits” dans la matinée du 15 août: le “puits” le mieux connu du grand public: la messe en plein air, avec homélie en wallon, précédée et suivie de la procession avec la fameuse “Vierge Noire”, “Notre-Dame d’Outremeuse, porte du ciel” (un vocable qui est tout un programme!). La messe aura lieu à 10h00 au Pont Saint-Nicolas (près du monument Tchantchès), présidée par le chanoine Jean-Pierre Pire, curé-doyen de Liège et retransmise sur RCF Liège (93.8 FM). Elle se terminera par une “surprise” préparée en grand secret…

Une petite pause spirituelle

Troisième “puits”, dans l’après-midi: de 12h00 à 18h00, l’église Saint-Nicolas reste ouverte pour tous ceux et celles qui veulent vénérer la Vierge Marie, l’implorer, la remercier, lui confier un secret, goûter un peu de silence dans le brouhaha de la fête… Une équipe de prêtres et de laïcs sera à votre disposition et vous proposera des temps de prière, de chant et de silence. En même temps, vous pouvez visiter l’exposition “Regards sur le 15 août” pour découvrir le regard de deux photographes du quartier Outremeuse sur le 15 août.

Quatrième et dernier “puits” de la journée: à 18h00, la bénédiction des amoureux et des familles. À travers un pain béni et partagé, goûter à la beauté et à la vérité de la parole du poète, à la beauté et à la vérité de la Parole de Dieu: Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre? Que serais-je sans toi qu’un cœur au bois dormant, que cette heure arrêtée au cadran de la montre? Que serais-je sans toi que ce balbutiement? Venez et voyez! Venez et buvez!

Jean Pierre PIRE, doyen de Liège