Nouvelle responsable chez les Travailleuses missionnaires de l’Immaculée

Publié le mardi 13 septembre 2022

Le samedi 10 septembre 2022, les Travailleuses Missionnaires de l’Immaculée (TMI), auparavant gestionnaires du restaurant L’Eau vive sur la route à Banneux, ont approuvé leurs nouveaux statuts lors d’une assemblée générale présidée par Mgr Jean-Pierre Delville.

Ensuite, il a été procédé à l’élection d’un nouveau conseil. Outre à Banneux, les TMI sont présentes au Vietnam et au Rwanda. Certaines des membres ont donc participé en ligne à cette assemblée générale. En résultat des votes, c’est Mlle Jeanine Carbonnel qui a été élue comme responsable. Paola Mallecot, ancienne responsable, sera son assistante. Deux conseillères ont aussi été élues : Marianne Nguyen du Vietnam et Marie-Claire Mujawayezu du Rwanda.

Après la fermeture du restaurant, l’adoption de ces nouveaux statuts et l’élection d’un nouveau conseil est un renouveau pour les TMI qui vont se rapprocher de leur vocation d’origine en étant présentes dans le monde, à l’image des prêtres ouvriers. Deux TMI travaillent actuellement dans un milieu professionnel, dans une boulangerie et un salon de coiffure.

Cette assemblée fut aussi l’occasion de se souvenir de Mgr Aloys Jousten qui a accompagné tous le processus de révision des statuts. C’est à présent l’abbé Emil Piront qui lui succède comme conseiller ecclésiastique.

Mgr Delville a béni le nouveau conseil et l’a envoyé en mission, en présence du père Patrick Bonte, vicaire épiscopal pour la vie consacrée.

L’adoption de ces nouveaux statuts est aussi un pas vers la transformation des TMI en une société de vie apostolique alors qu’il s’agit actuellement d’une association privée de fidèles.

La joie était grande parmi les TMI après cette journée car c’est un renouveau qui est vécu pour toutes et une vocation renouvelée dans l’esprit de la fondation, comme missionnaire dans le monde.

François DELOOZ, adjoint
Vicariat de la Vie consacrée,
des Mouvements ecclésiaux
et des Sanctuaires