L’émouvant hommage rendu au chanoine Jean Cottiaux

Publié le jeudi 21 octobre 2021

Le 3 octobre 2021, lors d’une cérémonie officielle rehaussée par la présence de plusieurs personnalités (députés, sénateur, Bourgmestres, le grand-rabbin de Belgique,…)  et l’américain Jack Rennert et sa famille, le chanoine Jean Cottiaux a été mis à l’honneur par la commune de Burdine.

Dans cette cérémonie, on a évoqué la mémoire du chanoine Jean Cottiaux et Juliette Putzeys (habitante de Burdinne), qui de 1942 à 1945, aidés par des habitants du village, recueillirent chez eux une maman juive et ses deux enfants, ainsi qu’une autre jeune fille, afin de les soustraire à l’holocauste. Grâce à eux, cette famille survivra et émigrera à la fin de la guerre vers les Etats-Unis.

Il est rappelé aux participants à cette cérémonie officielle que le chanoine Jean Cottiaux et Juliette Putzeys ont reçu en 1994, la plus haute distinction de l’Etat d’Israël en étant reconnus comme “Justes parmi les Nations“. Cette distinction n’est offerte qu’aux personnes ayant mis leur vie en danger afin de cacher et sauver des juifs durant la seconde guerre mondiale.

Jack Rennert (5 ans en 1942), aujourd’hui dernier témoin vivant de la famille et résidant aux Etats-Unis, était présent à la cérémonie avec ses enfants, neveux et nièces, afin de rendre hommage des personnes qui l’ont protégé durant deux longues années. Il nous a raconté que lorsqu’il a fui l’Autriche en 1938 avec son frère et ses parents et qu’il est arrivée en Belgique, il n’avait que deux ans. Il est désormais âgé de 85 ans, mais se rappelle avec émotion des personnes lui ont sauvé la vie.

Pour clôturer la cérémonie, une plaque commémorative a été apposée au mur du presbytère de Hannêche, où résidait le chanoine Cottiaux. Et celui-ci a été élu citoyen d’honneur de de la commune Burdinne.

Abbé Daniel NSABIMANA