Lectio Divina dans le doyenné de Liège: Réunis autour de la Table de la Parole

Publié le mercredi 23 octobre 2019

Ecouter, méditer, prier la Parole biblique: cette façon de vivre la foi ne peut qu’enrichir la vie des communautés paroissiales. Le doyenné de Liège vient de lancer plusieurs groupes de partage de la Parole selon la méthode dite “de Vigan”. Une cinquantaine de personnes y participent.

Le romancier André Malraux a écrit un jour: “Les dieux du paganisme sont muets”. Le Dieu d’Abraham et de Moïse, le Dieu de Jésus-Christ ne l’est pas. C’est en tout cas la conviction des animateurs des “Tables de la Parole”, une initiative qui vient d’être lancée par le doyenné de Liège. “Nous nous sommes inspirés de l’expérience du doyenné des Ardennes (Malmedy)”, explique le doyen de la Cité Ardente, l’abbé Jean-Pierre Pire. “Le doyen Henri Bastin avait entendu parler de cette méthode, pratiquée aux Philippines et née parmi les plus pauvres, par le monastère de Wavreumont. La méthode a reçu le nom de la ville où elle a été élaborée”.

Méditer, déchiffrer, étudier, prier, et surtout mettre en pratique la Parole de Dieu. Apparemment, la Bible n’a rien perdu de sa fascination, la soif d’approfondir son message universel est plus forte que jamais. “Notre projet, précise l’abbé Pire, appelé ‘Tables de la Parole’, est une forme de ce qui est connu sous le nom plus technique de ‘Lectio divina’.

Trois étapes

Concrètement, un petit groupe de sept ou huit personnes se réunit une fois par mois autour d’un animateur. Après une prière à l’Esprit Saint, un membre du groupe lit une première fois le texte proposé, -en général l’évangile du dimanche suivant-, et invite à une écoute humble, attentive, obéissante du message. Une seconde lecture du texte vise la méditation: il s’agit de labourer, creuser, retourner la terre du texte biblique de toutes les manières pour y discerner la parole que le Seigneur veut adresser à chacun. Dans la troisième partie, on relit une dernière fois le texte et les participants sont invités à répondre à la Parole reçue par les paroles de la prière. Ces trois étapes devraient conduire à la contemplation dans une expérience d’union intime avec Dieu et, au-delà de la réunion, à une mise en pratique du message entendu.

Les animateurs de ces petits groupes ont reçu une formation et se préparent à l’animation de chaque réunion. “En même temps, précise encore le doyen de Liège, les commentaires sont réduits au minimum. Il s’agit d’expliquer certaines expressions, comme par exemple le mot ‘Sadducéen’, et de placer les passages lus dans leur contexte, mais l’objectif de ces réunions est de partager d’égal à égal les fruits que la Parole de Dieu produit dans le cœur de chacun…

Huit équipes ont été lancées en ce mois d’octobre, mais d’autres peuvent encore être créées. Si vous habitez la région liégeoise et/ou si vous êtes intéressés par le projet, prenez contact avec le doyen Jean-Pierre Pire (tél. 04/343.26.35 ou 0495/21.64.34, email: notredamedesponts.outremeuse@gmail.com).

Ralph SCHMEDER