La Parole (expliquée) aux enfants

Publié le mercredi 16 mars 2022

Les temps ont changé. Les nostalgiques regrettent parfois l’époque où chaque petite famille était accompagnée d’enfants sages, suivant calmement le rendez-vous dominical assis auprès de leurs parents. La catéchèse a dû et su s’adapter aux nouvelles générations et aux évolutions de la société pour que les plus jeunes aillent leur place en Elise et à l’église.

© Paroisse de Saint-Vincent à Liège

Et, elles ne sont pas rares les paroisses où les enfants d’aujourd’hui trouvent toute leur place en participant à ces moments privilégiés en lien avec la liturgie de la parole. Des moments adaptés aux plus jeunes. Rien qu’à eux.

Retour à Saint-Vincent, mais c’est aussi le cas à Grivegnée, Bressoux et dans certaines paroisses d’Eupen, de Huy ou de Verviers. Quand vient le moment de la liturgie de la parole, les enfants sont pris en charge par des animateurs. “C’est un moment important pour eux; certains l’attendent avec impatience, explique Baudouin Charpentier, curé et vicaire épiscopal. “Les enfants quittent leur banc et rejoignent un espace où leur sera expliquée la Parole de Dieu du dimanche; ils y partageront aussi un temps de chant et prépareront quelques intentions, parfois aussi des dessins, s’ils sont plus petits. C’est essentiel de leur donner une place bien à eux et de poursuivre ce partage de la liturgie en l’adaptant à eux.

Lors des messes des familles, les enfants sont invités à participer davantage. “C’est une autre façon d’aborder la messe, de la rendre plus accessible, plus ludique peut-être aussi. Il en reste toujours quelque chose. Le langage est adapté, les accompagnateurs sont également là pour répondre à leurs questionnement personnel. Ces moments privilégiés entre enfants, durant la messe des “grands”, sont aussi des instants de partage entre enfants venus des quatre coins, d’un village, d’un quartier, ou du monde.

Régine KERZMANN