La paroisse Saint-Hubert de Rzeszòw en fête

Publié le mardi 05 novembre 2019

Dimanche 3 novembre, fête de saint Hubert, la paroisse de Saint-Hubert de Rzeszòw en Pologne était en fête en présence de Philippe George, conservateur honoraire du Trésor de la cathédrale de Liège, et représentant l’évêque de Liège à cette occasion.

Présentation de la relique de saint Hubert à l’abbé Józef Mucha, curé de Rzeszòw, et aux membres du Conseil paroissial en présence de M. Philippe George

Lors de cette célébration, la paroisse polonaise a su mettre en valeur la relique de saint Hubert, ancien évêque de Liège au 8e siècle – don de l’église de Liège à l’initiative de Mgr Jean-Pierre Delville et présentée par M. Philippe George au curé Józef Mucha de la paroisse.

Une découverte inespérée

Philippe George a réussi à découvrir cette relique de saint Hubert, alors qu’on pensait qu’il était impossible d’en trouver encore, vu que le corps de saint Hubert, déposé à l’abbaye de Saint-Hubert en Ardenne, est caché dans la basilique et est introuvable depuis le 16e siècle. La relique est insérée dans une lipsanothèque, c’est-à-dire un cadre comprenant de nombreuses petites reliques.

Cet ensemble avait été composé par l’abbé cistercien Dominique, de l’abbaye trappiste de Sainte-Marie-du-Mont, au diocèse de Cambrai, en 1871. Il comporte en particulier une relique de saint Hubert reconnaissable à l’inscription : S. Huberti ep(iscopi) c(onfessoris).

Une paroisse en croissance

Reliquaire de saint Hubert

La paroisse de Saint-Hubert à Rzeszòw se développe beaucoup. La petite chapelle construite dans les bois et consacrée à saint Hubert est devenue trop petite. C’est pourquoi on a bâti récemment une nouvelle église. Désormais celle-ci est pourvue d’une relique de son saint patron.

Ses paroissiens ont été particulièrement heureux de recevoir ce cadeau, car saint Hubert est toujours très vénéré dans cette église située près d’une forêt par les chasseurs de la région. La lipsanothèque est d’ailleurs composé en forme de bois de cerf.

Philippe George a participé à toute la cérémonie d’installation du reliquaire de ce 3 novembre et a lu un message de l’évêque de Liège qui s’y était déplacé en personne en début de cette année pastorale pour présider une messe solennelle lors de l’installation des reliques. Il est revenu enchanté de l’accueil qu’il a reçu et a été frappé par la ferveur de la communauté chrétienne locale.