Journées ESAS : Porte ouverte sur la prison

Publié le lundi 01 avril 2019

Vif succès pour ce projet de partenariat rondement mené par le Service diocésain des Jeunes, la Plateforme des Sortants de Prison, l’Aumônerie Catholique de Lantin avec le soutien de la Commission de Surveillance de la Prison de Lantin, la Compagnie des Visiteurs de prison et HELMo-ESAS.

Durant deux semaines, c’est près de 540 élèves, issus de 17 établissements scolaires, et une cinquantaine d’enseignants accompagnants qui ont pu visiter l’expo interactive “Porte ouverte sur la prison”.

Dès leur entrée sur le site de HELMo-Esas, les élèves semblaient curieux, voire impatients, de découvrir ce monde peu connu. Un parcours de sept haltes les attendait avec pour objectif de brasser bon nombre de thématiques et de démystifier peu ou prou l’univers carcéral. Après un bref tour de présentation des intervenants qui avaient à cœur de partager leurs expériences et de répondre aux questions, commençait un parcours qui permettait de confronter l’avis des jeunes à la réalité concernant un univers mal connu et qui véhicule bien des stéréotypes.

Après la visite d’une cellule de la maison d’arrêt de Lantin, reproduite à l’identique, avec les mêmes dimensions, le même mobilier (venant tout droit de la prison de Lantin) et un décor pensé par des détenus eux-mêmes, les étudiants concluaient que la vie en prison, c’est “oppressant”, “dégradant”, “dur”, “ingérable”…

Ainsi, au fil des différentes animations, les jeunes ont pu vivre une simulation du quotidien d’une personne détenue. L’animation se terminait par le témoignage d’un jeune détenu expliquant son parcours de récidiviste et le temps perdu durant ses différentes incarcérations, temps de vie qui ne reviendra plus…

Sabine DUBOIS – SdJ Liège

Source : 2ème article page 14 de Dimanche-Eglise de Liège N°13.2019 du 31 mars 2019