« Vêtements sacrés – Sacrés vêtements » à la Collégiale Saint-Barthélemy

Publié le lundi 18 février 2019

Du 27 février au 18 mars 2019, la Collégiale Saint-Barthélemy accueillera l’exposition « Textiles liturgiques – Vêtements sacrés-Sacrés vêtements » en collaboration avec le Cipar.

Depuis deux ans, les évêchés francophones de Belgique se concertent pour mener ensemble une politique de gestion et d’entretien du patrimoine des églises paroissiales dans le cadre du Centre interdiocésain du patrimoine et des arts religieux (Cipar). L’objectif du Cipar est d’accompagner et de conseiller les fabriques d’église dans leur mission de gestion et de conservation du patrimoine mobilier.

Un colloque a eu lieu à Namur en octobre dernier sur le thème des textiles liturgiques, soit les vêtements portés par les célébrants ou pièces de tissu utilisées au cours des liturgies. Dans son prolongement, une exposition a été conçue conjointement par le Cipar et les membres du projet Ornamenta Sacra (UCL/IRPA/KUL) avec l’aide d’étudiants de master en histoire de l’art de l’UCL. Ce projet porte sur le patrimoine liturgique de la période qui va du XVe au XVIIe siècle».

Depuis juin 2018, cette exposition itinérante sillonne le diocèse de Liège et ce jusqu’en juin 2019. En 2018, l’exposition s’est tenue à la cathédrale de Liège, dans la collégiale de Huy, à l’Espace Prémontrés, en l’église Notre-Dame de Verviers. Après l’abbaye du Val-Dieu, Saint-Sébastien à Stavelot, Saint-Remacle à Spa en début 2019, c’est la collègiale Saint-Barthélemy à Liège qui accueille l’exposition du 27 février au 18 mars 2019, Saint-Christophe à Hannut et Saint-Sauveur à Horion-Hozémont suivront.

Cette exposition pédagogique est en accès libre et s’adresse à tous. Elle donne de comprendre bien des choses sur les vêtements portés par les ministres du culte catholique. Chacun est invité à la découvrir, quel que soit ses convictions philosophiques.

Les églises conservent d’importantes collections de textiles anciens, qui ne sont généralement plus utilisés aujourd’hui. Cette exposition, sous forme de panneaux, vous fera découvrir ce patrimoine très riche, largement méconnu et rarement exposé au public. Signification des couleurs, histoire des vêtements, richesse des matières, place des textiles dans les rites… les thèmes abordés permettront de mieux comprendre la signification de ces splendeurs cachées.

L’exposition est le fruit d’une collaboration entre le Centre Interdiocésain du Patrimoine et des Arts religieux (CIPAR), l’UCL et l’Institut royal du Patrimoine artistique. Itinérante, elle sera visible dans plusieurs lieux de Wallonie, notamment dans le diocèse de Liège.

Plus d’information sur www.cipar.be