Expo « Etude de la Bible de Leau au cours d’enluminure à l’U3a »

Publié le dimanche 22 septembre 2019

Du lundi 23 septembre au 16 octobre 2019 de 9h à 16h30, fermé les samedis après 12h et les dimanches, la Bibliothèque du Seminaire Episcopale de Liège en collaboration avec les élèves enlumineurs de l’U3a d’Aurélie Vetro accueille l’exposition « Etude de la Bible de Leau au cours d’enluminure à l’U3a ».

Lorsque l’on parle d’enluminure, nous avons tous tendance à penser au livre de Kells, aux Grandes Heures d’Anne de Bretagne, ou encore aux Très riches Heures du Duc de Berry. Ces manuscrits prestigieux sont certes des références importantes, mais elles ne sont pas les seules. Ainsi plus proches de nous, au sein même de notre ville de Liège, se trouvent de véritables trésors qui méritent le détour.

Mus par une volonté commune de faire vivre notre patrimoine liégeois, Monsieur Yves Charlier, Directeur de la Bibliothèque du séminaire de Liège, et Aurélie Vetro, restauratrice d’œuvre d’Art et Enlumineuse, ont donné naissance à ce beau projet que fut la découverte, l’étude et la reproduction des enluminures de la Bible de Léau. L’année scolaire 2018-2019 fut donc consacrée à l’étude de la Bible de Léau avec les élèves d’Enluminure de l’Université du troisième âge.

La première étape du travail fut la rencontre des élèves avec le manuscrit original, présenté et commenté, par Monsieur Yves Charlier. De retour au cours, chaque élève a choisi son sujet d’étude et l’a reproduit le plus fidèlement possible. Ce, en tenant compte des informations apprises au cours de la visite de la Bibliothèque du seminaire, en privilégiant les techniques historiques apprises au cours, tout en composant avec la sensibilité de chacun. Le résultat de cette étude est une formidable aventure qui nous a permis de replonger au cœur de l’année 1248.

« Nous avons découvert un esthétisme médiéval particulier, alliant simplicité des formes et finesse du détail. Nous nous sommes contraints à la pose mesurée de la dorure, et à l’utilisation d’une gamme chromatique réduite et pourtant très riche. Enfin, nous avons appris la force de nos prédécesseurs à délivrer un message clair avec un dessin simple, mais efficace. Tous nos remerciements à Monsieur Yves Charlier, directeur de la Bibliothèque du séminaire pour ce très beau partenariat. »