Entendre l’Evangile in-ouï

Publié le jeudi 21 novembre 2019

Le nouveau livre de Dominique Collin est sorti. L’auteur aime bien les jeux de mots et les provocations linguistiques. Il le montre une fois de plus dans son nouvel essai L’Evangile inouï, paru récemment aux Editions Salvator.

Dominique Collin, jeune philosophe et théologien de 44 ans, fait partie de la communauté des Dominicains de Liège. Les diocésains le connaissent notamment par ses nombreuses conférences sur la signification actuelle du christianisme et sur une nouvelle compréhension de l’Ecriture Sainte. Il a notamment écrit Mettre sa vie en paraboles aux Éditions Fidélité en 2010, préfacé par Maurice Bellet. En 2018, il a publié chez Salvator un essai très remarqué: Le christianisme n’existe pas encore.

Dans son nouvel ouvrage, il invite le lecteur à écouter l’Evangile d’une nouvelle oreille, à ouïr ce qui est «in-ouï» dans les gestes et les paroles du Christ. Il faut bien le reconnaître: aux yeux, ou disons mieux aux oreilles de nombre de nos contemporains, l’Evangile est considéré aujourd’hui comme un récit mythologique écrit dans un lointain passé, qui n’a plus grand-chose à dire à l’homme moderne. Victime d’une histoire qui dure depuis 2000 ans, la Bonne Nouvelle n’est plus considérée comme une nouvelle.

Or, écrit Dominique Collin, il n’en est rien. Pour lui, l’Evangile n’appartient pas au passé car il s’agit d’une parole qui nous fait penser autre chose et nous aide donc à sortir des carcans que nous nous sommes nous-mêmes forgé. La vocation même de la Bonne Nouvelle est de faire entendre au monde ce que le monde n’a pas (encore) entendu.

Quel est cet inouï annoncé par la Bonne Nouvelle? Une possibilité d’être Soi au lieu d’être asservi à son « moi » infantile et régressif. Dépossédée de son futur, notre époque est tentée par l’attraction du rien. Nous ne nous en sortirons pas sans changer notre manière de penser. Car l’Évangile est cette parole qui n’a pas pour fonction de résoudre des problèmes, mais de donner l’envie de penser différemment.

Ralph SCHMEDER

Dans l’émission « Vitamine C » du 24 octobre sur RCF-Liège, vous pouvez réécouter un entretien avec l’auteur, en passant par le podcast sur www.rcf.be.