En famille à la messe…

Publié le mercredi 16 mars 2022

Les messes des familles ou dites “en famille” ont pris place ces dernières années dans les calendriers liturgiques de nombreuses paroisses. Une nouvelle manière de rencontrer Dieu en famille, de façon ponctuelle et cadencée. Une autre façon de se rencontrer également en paroisse et de créer des liens. Prenons l’exemple de l’UP Saint-Vincent au Confluent à Liège.

Le dimanche 26 juin prochain a tout récemment été choisi pour instaurer une Messe des familles dans toutes les paroisses du diocèse de Liège. Cette initiative portée par la pastorale Couples & Familles se situe à la fin de l’Année de la Famille et dans le cadre de l’exhortation apostolique “Amoris Laetitia, qui célébrait l’an dernier son cinquième anniversaire.

© Paroisse de Saint-Vincent à Liège

Au sein de notre diocèse, le vicaire épiscopal Baudouin Charpentier est un habitué de ces messes des familles qu’il propose toutes les quatre ou cinq semaines au sein de la paroisse Saint-Vincent de Liège-Fétinne. “C’est un moment important de la vie paroissiale, confie-t-il. “Les enfants sont largement invités à y participer. Quand vient le moment, ils arrivent de partout. C’est une manière d’accorder un temps plus privilégié aux familles, à toutes les familles, qu’elle que soit leur composition : monoparentales, recomposées, séparées, traditionnelles ou avec des parents du même sexe, qu’importe. Le but est le partage et la rencontre, et témoigner d’une Eglise accueillante et ouverte à tous“, poursuit-il.

La participation de tous

Les messes des familles drainent souvent de nombreux fidèles venus d’ailleurs. “A Saint-Vincent, ces messes ont été l’occasion de mettre sur pied une seconde petite chorale d’origine africaine. La communauté y est très présente et fidèle et cela apporte véritablement un plus à la célébration, précise encore Baudouin Charpentier. Ces messes familiales donnent aussi à voir un certain dynamisme de la communauté paroissiale.

C’est plein de fraîcheur et de créativité. On en profite pour faire à appel à d’autres acteurs de la paroisse qu’à l’accoutumée. Ces messes sont créatrices de liens nouveaux à chaque fois, l’implication des enfants y est aussi plus importante. Instaurer le dernier dimanche de juin prochain, un tel rendez-vous dans toutes les paroisses du diocèse est une étape réellement importante“, conclut-il. La messe des familles, en famille, des moments à vivre assurément.

Régine KERZMANN