Echos d’un grand rassemblement: Le “Katholikentag” à Stuttgart

Publié le jeudi 16 juin 2022

Environ 27.000 personnes ont assisté depuis la veille de l’Ascension au Katholikentag à Stuttgart. Ces 102èmes Journées catholiques ont été animées par les organisations des laïcs catholiques en Allemagne. Le thème du rassemblement: Leben teilen (partager la vie).

Cinq jours de rencontres, d’échanges, de concerts, de prières, de fête et de fraternité. 1.500 manifestations et propositions: une offre impressionnante. Bien des débats ont marqué cette rencontre chrétienne. Lors des grands “podiums”, le ton était à l’autocritique et aux appels à la réforme.

Outre les débats, les journées ont été marquées par des célébrations religieuses, des cercles de lecture et de partage bibliques, des concerts, des expositions et des stands qui présentent l’action de nombreuses associations et communautés ecclésiales.

Un autre thème central du Katholikentag a été la confrontation avec la guerre en Ukraine et ses conséquences. L’actualité est brûlante: quelle politique de paix globale en ces temps de crise climatique? Qu’en est-il de la cohésion de la société, face aux millions de personnes en fuite?

Les défis d’aujourd’hui

Après les années marquées par le Covid et les crises que traversent la foi et les Eglises chrétiennes, le thème “Partager la vie” de cette édition 2022 était une invitation à rencontrer les défis de notre temps, mais aussi à nous plonger dans le cœur même du Dieu de la Vie.

Comme jeune, j’avais participé aux Katholikentag en 1984 à Munich. A l’époque, le thème de cette rencontre m’avait profondément marqué: “Dem Leben trauen, weil Gott es mit uns lebt” (faire confiance à la vie, parce que Dieu la vit avec nous). Cette citation du père jésuite Alfred Delp, résistant au régime nazi et martyr du XXe siècle, est toujours d’actualité.

Cette fois-ci, j’ai participé à ces journées comme délégué de la Conférence épiscopale belge et comme vicaire épiscopal de la région germanophone. Echanger en toute simplicité avec des évêques venant de toute l’Europe et du monde, écouter le témoignage d’hommes et de femmes qui essaient de vivre des chemins de foi et d’humanité: de la pastorale rurale dans le sud de l’Allemagne à la présence chrétienne en Algérie en passant par le témoignage de communautés en Amérique centrale… Des moments de partage, de questionnements et d’espérance.

Emil PIRONT

Quelques impressions du 102e Katholikentag à Stuttgart (Photos: © E. Piront)