Appel au secours pour les démunis par Saint-Vincent-de-Paul de Fléron

Publié le mercredi 27 mai 2020

Pour la conférence de Saint-Vincent-de-Paul de Fléron, après neuf semaines de service en mode confinement, la situation reste stable financièrement. Mais l’association a dû faire une croix sur deux importantes sources de revenus. C’est donc avec joie que les bénévoles accueilleront vos dons.

Jacqui Gayda et deux membres de la communauté musulmane occupés à ranger les vivres.

En avril, les représentants de la communauté musulmane locale (mosquée de Retinne et centre culturel turc Mevlana) ont contacté les bénévoles pour faire un important don de vivres. Une bien belle surprise pour la conférence de Saint-Vincent-de-Paul qui dépense la majeure partie de ses fonds en nourriture. Il s’agit d’une toute première collaboration, mais la communauté musulmane a exprimé le souhait de renouveler l’expérience. « Nos généreux donateurs nous ont aussi aidés à ranger les denrées par catégories pour nous faciliter le travail de confection des colis » raconte Jacqui Gayda, président de SVP Fléron.

« Drive » solidaire

Tout en respectant les mesures de sécurité imposées par l’épidémie de Covid-19, les bénévoles continuent d’apporter leur aide, chaque mercredi après-midi et désormais mardi matin, à une centaine de familles dans le besoin. Seul le service de colis alimentaires est encore actif, selon des conditions adaptées. « Nous fonctionnons aujourd’hui comme un ‘drive’, nous contactons chaque famille bénéficiaire pour leur indiquer le jour et l’heure de retrait de leur colis. Ils viennent sur le parking, et non plus dans le bâtiment, et attendent que nous leur donnions leur colis puis s’en vont« , explique Jacqui Gayda. Pour les personnes ne sachant pas se déplacer, une petite équipe de bénévoles se charge de la livraison à domicile. « Nous prévenons les bénéficiaires de notre passage, nous déposons le colis devant la porte puis nous partons. »

Ravitaillement assuré

« Nous sommes habituellement une quarantaine de bénévoles actifs. Depuis le début de la crise, nous fonctionnons sur base volontaire, avec un noyau dur d’une quinzaine de personnes. » Or, sept à huit familles supplémentaires sont venues grossir la liste des bénéficiaires. Et leur nombre pourrait encore augmenter. « Avec le déconfinement, nous pensons que d’autres familles vont nous être envoyées par le CPAS. Et puis on l’entend à la radio, à la TV, le confinement a mis certaines personnes en grandes difficultés. » Pour l’instant, la conférence ne rencontre pas de problème de ravitaillement. « Nous nous fournissons auprès de la Banque Alimentaire, nous récupérons aussi de la marchandise auprès de grandes surfaces et nous achetons la viande, le poisson et des fruits frais. Nous fonctionnons avec un budget de 400 euros par semaine. »

Soutenons-les!

Depuis la mi-mars, la conférence a dû fermer son magasin de seconde main et aussi faire une croix sur la marche Adeps du 1er mai, source importante de revenus. « Nous espérons bien pouvoir organiser notre dîner annuel en novembre« , confie Jacqui Gayda. Fort heureusement, la conférence de Saint-Vincent-de-Paul de Fléron peut encore compter sur des dons réguliers de particuliers. Pourquoi pas vous?

Pour apporter votre soutien à la conférence de Saint-Vincent de Paul, vous pouvez faire un versement sur le compte de l’Entraide St-Vincent-de-Paul de Fléron : BE94.7512.0877.0514. Pour bénéficier de l’exonération fiscale pour les dons de 40€ et plus: Société de Saint-Vincent de Paul (National): BE02.3100.3593.3940, Rue Rogier, 45 à 1030 Bruxelles, avec en communication “SVP Fléron”.

Sophie DELHALLE