A la suite du Poverello : la Fête Saint-François à Rocourt

Publié le lundi 30 septembre 2019

Chaque année, autour du 4 octobre, la Communauté du Centre social italien de Rocourt célèbre la Saint-François. Pourquoi un tel attachement au petit pauvre d’Assise? Pour le comprendre, il nous faut remonter aux origines de la Mission italienne à Liège.

En venant à Liège, dans les années 50, les ouvriers italiens étaient accompagnés de frères franciscains, originaires de la Province de Vénétie ou d’Amérique latine dont la mission consistait à apporter un réconfort spirituel à tous ces hommes et femmes déracinés, devant faire face à la méfiance voire au rejet.

Installés dans une maison proche de l’église Saint-Jean, devant le Consulat d’Italie, les frères ont vite investi le terrain social. La langue et les difficultés administratives s’ajoutaient aux vicissitudes inhérentes à toute installation. Quand ils ont dû quitter leur couvent, c’est vers la périphérie, à Rocourt, dans la villa d’un ancien directeur de charbonnage qu’ils ont « migré ». Cette grosse bâtisse est devenue le Centre social italien, nouveau nom de la Mission catholique italienne à Liège, inauguré le 13 juin 1981.

Une réponse à tant d’attentes

Chapelle San Damiano Rocourt

Ce Centre se veut une réponse adaptée aux réalités et aux dynamiques de la communauté qui l’anime: religieuses, sociales, culturelles, solidaires. Qui mieux que le Poverello pouvait inspirer la vie et l’engagement de ces hommes et femmes actifs dans une société sans cesse en mutation? Leurs choix de vie, à la suite de François, se veut un témoignage, un message pour aujourd’hui.

Ce dimanche 6 octobre à 11h30, la communauté ouvrira l’année pastorale en célébrant la Saint-François, inaugurera l’extension de la chapelle San Damiano, en présence de Mgr Delville, et partagera un repas franciscain en toute simplicité.

Dominique SERVAIS

Inscription au repas auprès du Centre Social Italien de Rocourt (Chaussée de Tonges 286 à 4000 Liège) – Plus d’infos sur http://www.csi-rocourt.be/.