Chargement Évènements

Abbaye ND de Scourmont, Chimay : retraite icônes « Mère de Dieu – Joie de toutes les Joies »

13 juillet à 16 h 30 - 19 juillet à 16 h 30
Catégories :

N’hésitez pas à relayer à vos contacts, amis, paroissiens …

Retraite icône du 13 au 19 juillet 2018 inclus

à l’abbaye de SCOURMONT
(Chimay en Belgique)

6 jours en pension complète (arrivée vendredi entre 15h et 17h, départ jeudi fin d’après-midi)

 » Dans la joie avec Marie « 

en peignant l’icône de la

Mère de Dieu
Joie de toutes les joies

L’Icône de « Tendresse » de la Mère de Dieu appartenait à St Séraphim de Sarov qu’il gardait et priait dans sa cellule. Le saint a oint les malades de l’huile de la lampada brûlant devant cette icône, et ils ont reçu la guérison. Le Père Niphon, Supérieur du monastère, a donné la sainte icône « Tendresse » aux sœurs du monastère Seraphim-Diveyevo.
La seule autre image de Notre Dame qui ressemble à celle de St Séraphim est l’image miraculeuse de Notre-Dame d’Ostrobrama , qui réside à Vilnius, en Lituanie, où elle est vénérée par les catholiques et les orthodoxes.

St. Séraphin de Sarov, moine russe du 19ème siècle aurait pratiqué une dévotion presque identique au Rosaire. St Seraphim priait chaque jour cette dévotion, agenouillé dans sa cellule devant cette icône de la Théotokos qui est très inhabituelle, car elle représente la Sainte Vierge seule, sans son Fils. Il s’agit très probablement d’une image occidentale de Notre-Dame et non pas d’une icône orthodoxe traditionnelle. Cette image, que St Séraphin appelait « joie de toutes les joies », représente les sentiments de tendresse de Marie à l’Annonciation.

Saint Séraphim de Sarov a tenu cette icône de la Mère de Dieu dans le plus grand respect, priant devant elle dans sa cellule monastique, et en la nommant « Joy of Joys ». A plusieurs reprises, Marie lui est apparue et l’a guéri.
Notre-Dame est représentée avec les yeux baissés et les bras croisés, un exemple d’humilité et de prière silencieuse à son Fils. Les fidèles continuent de prier devant cette icône, cherchant les intercessions de la Mère de Dieu pour la guérison du corps et de l’âme. Prokhore Mochnine (son nom russe) naît le 19 juillet 1759 à Koursk, en Russie. Le 2 janvier 1833, il est retrouvé mort, agenouillé dans sa cellule devant l’icône de la Mère de Dieu qu’il appelait « Joie de toutes les joies! ».
Nous terminerons l’icône le jour de sa fête !

Prière que récitait St Seraphim de Sarov devant l’icône de la Mère de Dieu
JOIE DE TOUTES LES JOIES

Reçois, toi qui es notre ferme espérance, Très sainte Souveraine, qui enfantas Dieu, ces dons précieux, qui ne conviennent qu’à toi, de nous tes serviteurs indignes : élue de toutes les générations, toi qui es apparue la plus élevée de toutes les créatures célestes et terrestres, car par toi le Seigneur des Puissances est avec nous, et par toi nous avons connu le Fils de Dieu, et nous avons été dignes de Son Saint Corps et de Son Sang très-précieux; aussi tu es bénie d’âge en âge, Bénie en Dieu, plus claire que les chérubins et plus vénérable que les séraphins.Et maintenant, Très sainte Mère de Dieu digne de toute louange, ne cesse pas de prier pour nous, tes indignes serviteurs, afin que nous soyons délivrés de tout conseil du malin et de toute tribulation et que nous soyons préservés de toute atteinte des attaques venimeuses du Diable.

Mais garde-nous sans condamnation jusques à la fin, afin que par ton secours et ton assistance nous soyons sauvés, et que nous rendions gloire, louange, action de grâce et vénération pour tout au seul Dieu dans la Trinité, Créateur de tout, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen!

Marie, l’humble servante, nous initie et nous entraîne sur le chemin de la foi !
Cheminons avec Marie, depuis l’Annonciation, jusqu’au Cénacle, pour suivre dans nos propres vies le chemin qu’Elle nous ouvre et nous montre, celui de son Fils, source de Joie jaillissante pour l’éternité.

Détails

Début :
13 juillet à 16 h 30
Fin :
19 juillet à 16 h 30

Lieu

Chimay, 6464 Belgique
Téléphone :
060 21 05 11