Sœur Monique Gréant, Fille de la Charité de Saint Vincent de Paul, née à Saint-Gilles le 26 juillet 1932, portée par l’amitié et l’attention de ses proches, nous a quittés ce dimanche 2 janvier 2022 dans la 64ième année de sa vocation pour aller vivre pleinement dans l’amour de Dieu.

Une veillée de prières a eu lieu à la maison de repos du Balloir, en stricte intimité à cause de la pandémie, ce mercredi 4 janvier 2022 à 17h.
Eucharistie
à l’église Notre-Dame Auxiliatrice de Grâce-Hollogne (Berleur – 166 rue P. Janson) le samedi 8 janvier 2022 à 11h.

Sœur Monique, issue d’une grande famille, était une personne très douce, attentionnée aux autres tant au sein de la communauté que dans sa vie sociale. Le charisme Vincentien lui correspondait parfaitement, puisqu’elle était très proche des pauvres, et a choisi comme métier aide familiale. Elle s’est donnée corps et âme pour servir au mieux ceux pour qui elle s’était engagée. C’est après toutes ces années de service qu’elle a rejoint pendant environ 10 ans la petite communauté des Filles de la Charité au sein de la maison de repos ‘le Balloir’ ou elle a vécu de belles années  très proche des résidents. et appréciée de tous pour sa gentillesse et son sourire.

Pour les Filles de la Charité,
Lutgart Noben