Mémoire de l’abbé Philippe Lejeune

Philippe était né à Verviers le 12 mars 1963, il a été ordonné prêtre à Liège le 19 juin 1988. Après ses études de séminaire, il obtint un baccalauréat en psychologie et un master en sciences de l’éducation à l’UCL. Il a été nommé vicaire à Herstal, puis à Rocourt Saint-Joseph en 1991. Il a été nommé desservant à Pepinster en 1998, puis à Sprimont en 2003. En même temps, il a travaillé comme délégué catholique auprès des jeunes placés en IPPJ, les Institutions publiques de protection de la jeunesse. En outre il a enseigné au collège St Lambert d’Herstal. En 2009, il s’installe dans le diocèse de Namur et est nommé dans le doyenné de Vielsalm puis, en 2012, curé à Attert. Il s’est alors spécialisé dans l’écoute et la thérapie de personnes en difficulté psychologique. Revenu au diocèse de Liège en 2018, il a été nommé desservant de Sprimont, dans l’Unité pastorale Ekklesia d’Aywaille-Sprimont.

Il a fait partie de l’équipe vicariale du vicariat de la santé du diocèse de Liège ; comme psychopédagogue et thérapeute, il était chargé de l’accueil de personnes sujettes à différentes perturbations. Il aimait s’investir dans des projets spécifiques et avait mis sur pied récemment un projet d’accueil d’une famille de réfugiés syriens, comme il l’avait déjà fait à la paroisse d’Attert. Il prêchait régulièrement des retraites spirituelles et il était très apprécié pour la force de ses convictions.

Nous sommes tous bouleversés par cette nouvelle. La maman de Philippe va l’être plus encore. Prions pour Philippe et sa famille.

+ Jean-Pierre Delville, évêque de Liège.