Monsieur l’Abbé Herman THOMA, né à Baelen le 18 janvier 1929, ordonné prêtre le 17 juillet 1955, est décédé ce mardi 26 juillet 2022 paisiblement, à la Maison de repos de Welkenraedt, à l’âge de 93 ans.

La célébration d’À-Dieu se déroulera samedi 30 juillet à 11h en l’église de Welkenraedt et une veillée de prière également en l’église de Welkenraedt, vendredi 29 juillet à 19h30.

Nous avons la tristesse de vous annoncer la disparition de l’abbé Herman Thoma. 
Entouré de sa soeur, son beau-frère, des frères prêtres, des personnes soignantes de la Résidence Léonard de Vinci et porté devant Dieu par nos prières, l’abbé Herman Thoma à fait sont Grand-Passage hier soir à 19h35, en la fête des Ss Anne et Joachim, réconforté du sacrement des malades. 
 
Né le 18 janvier 1929 à Baelen et ordonné prêtre le 17 juillet 1955, Herman donne aujourd’hui son corps à la science. 
Caricaturiste et artiste peintre, il faisait partie de l’association des prêtres « Amis de Jésus », aumônier du « Brasier » Foi et Lumière, de nos régions, il était également un fidèle pèlerin de Banneux et Lourdes. 
Nous le confions à la Bonté de Dieu et à la tendresse de la Vierge Marie.
 
En union de prière.
Abbé Joseph Schmetz, curé
UP de Baelen-Welkenraedt
In memoriam

Après son ordination à la cathédrale de Liège, Herman a été nommé vicaire à La Calamine. En 1961, il devient vicaire à Verviers Saint-Antoine, puis en 1965, à Saint-Remacle. En 1965, il est nommé curé à Sarolay et en 1970, curé à Vottem. Il déploiera une activité mémorable dans ce secteur de la banlieue liégeoise, en rencontrant personnellement de nombreuses personnes, en favorisant la piété populaire et en s’exprimant comme artiste peintre et dessinateur. Il a réalisé une peinture murale dans l’église. En 1981, il est nommé curé à Ans Saint-Martin, où il exercera les mêmes qualités. En outre, à ses heures, il se transformait en prêtre ouvrier en étant engagé par la ville comme balayeur de rue, de façon à rencontrer les gens de façon nouvelle.

Il faisait partie de la Fraternité sacerdotale « Les Amis de Jésus ». Il était un grand fidèle de Lourdes et de l’association Liège à Lourdes. Les dernières années, comme il marchait difficilement, il était fier, à Lourdes, d’être transporté en voiturette par les jeunes comme le sont les malades. En 1998, il accède à la pension et devient prêtre auxiliaire dans l’UP de Baelen-Welkenraedt jusqu’en janvier 2021 ; il était aussi membre de l’Équipe diocésaine des visiteurs des prêtres et des diacres, de janvier 1970 à mars 2021. Il était proche des handicapés et était devenu aumônier du « Brasier » Foi et Lumière de la région de Welkenraedt. Ses œuvres d’art et ses dessins parsèment le diocèse. À l’église moderne Saint Vincent et Sainte Barbe à Ans, Herman Thoma a réalisé le chemin de croix sur quatorze linogravures. Il représente en arrière-plan la vie à Ans au temps des charbonnages : un lieu, un événement, une confidence de Dieu. On lui doit aussi la statue de Saint Vincent de Paul qui accueille les fidèles à l’entrée de l’église. Une de ses peintures orne le bureau de l’évêque : elle représente les santons de la crèche peuplant la place Saint-Lambert et entourant une discrète nativité de l’enfant Jésus ! Son décès fera peut-être sortir de l’ombre les œuvres qu’il a réalisées dans la discrétion. Herman laisse un souvenir ému à tous ceux qui l’ont rencontré, grâce à sa cordialité, sa foi et à son attention à tous.

+Jean-Pierre Delville, évêque de Liège
29 juillet 2022