Mlle Denise Bellot, Travailleuse Missionnaire de l’Immaculée, née à Paris le 20 janvier 1923, engagée définitivement à Lourdes le 15 octobre 1959, est décédée à Banneux le 8 janvier 2023, à l’âge de presque 100 ans.

En union de prière avec ses proches et les TMI.

Carmelina VOLPE, pour l’évêché de Liège

In Memoria

Dieu a rappelé à Lui Denise BELLOT, Travailleuse Missionnaire de l’Immaculée, née à Paris le 20 janvier 1933, engagée définitivement dans la Famille des TMI le 15 octobre 1959, décédée le 8 janvier 2023 à la résidence Banneux-Fawes.

De nationalité française, Denise a passé sa jeunesse à Abbeville.
Après la seconde guerre mondiale, elle est devenue membre de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne. Désirant se consacrer à Dieu sans porter d’habit religieux, elle est entrée, en 1955, dans la communauté des TMI qui habitaient à St Denis, la banlieue communiste de Paris.
Après un stage en usine, elle a été envoyée à Toulon, port d’attache de la marine française où les TMI avaient loué un petit restaurant pour entrer en contact avec de nombreuses prostituées. La plupart de celles-ci avaient reçu une éducation chrétienne. Grâce à l’accompagnement spirituel des TMI, leur foi et leur confiance en la Miséricorde de Dieu ont été ravivées. Denise a participé activement à cet apostolat pendant 14 ans.

Ensuite, elle est partie comme missionnaire à Ouagadougou (Burkina Faso) où elle est restée 15 ans. Elle aimait beaucoup l’Afrique.

Elle a rejoint l’équipe TMI de Banneux en 1976. Comme elle aimait la Vierge des Pauvres, elle considérait comme un privilège de terminer sa vie près du Sanctuaire.

Elle ne se mettait pas en valeur, mais trouvait normal de rendre de petits services, notamment, au secrétariat. Sa vie a été marquée par une tension entre découragement et confiance en Dieu.
Il y a 7 ans, elle a été victime d’un AVC et a dû entrer dans la Résidence Banneux-Fawes pour rester sous surveillance médicale. Elle priait beaucoup. A la fin de chaque chapelet, elle ajoutait: « Vierge des Pauvres, prends pitié des pauvres que nous sommes. »