Marie-Louise NKEZABERA née le 17 décembre 1957 à Kisozi (Burundi), est décédée cette nuit de dimanche à lundi des suites d’une grave maladie.
Pendant de nombreuses années, Marie-Louise a été assistante pastorale dans notre diocèse. Depuis deux ans, elle était coresponsable de la formation des assistantes pastorales. Elle est originaire du Rwanda et était veuve. Elle s’était enfuie de là-bas avec sa fille et son fils et avait trouvé un nouveau foyer ici. Elle s’est intégrée de manière remarquable ici, dans le diocèse, en s’investissant totalement. Une femme profondément croyante, elle avait un regard critique et compréhensif sur notre Église. Pour tous ceux qui l’ont rencontrée, elle était un exemple de joie de vivre, malgré toutes les difficultés qu’elle avait traversées.
Une semaine avant de rejoindre notre Père, une célébration d’action de grâce pour la vie a été célébrée à sa demande et en sa présence, avec ses proches, ses amis et ses collègues. Elle y avait encore pris personnellement la parole.
Elle va nous manquer.
Portons Marie-Louise, sa fille Benita (animatrice au service jeunesse du diocèse) et son fils Alexandre, et tous ceux qui la pleurent dans nos prières.

Jean-Pierre Delville, évêque de Liège.

C’est avec une profonde tristesse que nous vous annonçons le décès de notre collègue Marie-Louise Nkezabera.
Pour beaucoup d’entre nous Marie-louise était une amie. Pour tous ceux qui ont eu la chance de la côtoyer, elle était un exemple de joie de vivre, malgré les épreuves qu’elle avait traversées. Elle était surtout un exemple de l’amour indéfectible pour le Christ, pour notre diocèse et ses acteurs.
Elle avait, envers notre Église, un regard critique mais toujours indulgent.
Marie Louise nous manquera.
Confions-la au Seigneur et portons Benita (sa fille et notre collègue) dans la prière.

Carmelina VOLPE,
Secrétaire de Mgr Delville