Monsieur l’Abbé Jacques Naveau, professeur émérite, né le 14 juillet 1928, ordonné prêtre le 8 décembre 1954, est décédé le vendredi 23 décembre 2022 à l’âge de 94 ans à la Résidence Souverain d’Auderghem.

La liturgie des funérailles sera célébrée le mercredi 28 décembre à 10h30 en l’église Notre-Dame au Tumulus à Waremme.

En union de prière.

Carmelina VOLPE,
secrétaire de Mgr Delville.

Mémoire de l’abbé Jacques Naveau

Jacques Naveau est né à Liège le 14 juillet 1928, il a suivi sa formation théologique au Séminaire de Liège à partir de 1950; il a été ordonné prêtre le 8 décembre 1954 à Liège; il est décédé à Auderghem ce 23 décembre 2022.

Jacques Naveau a été professeur au Collège S.-Louis à Liège, de 1954 à 1970. Puis il a été professeur de religion à l’Institut S.-Luc de 1970 à 1973; à l’Athénée de Chênée et à l’Institut Marie-Thérèse, de 1973 à 1975; puis à l’Athénée communal Maurice Destenay à Liège, de 1975 à 1985. Ensuite il a été attaché à la pastorale catéchétique au niveau diocésain. Il a été admis à la pension en 1988. Il s’est passionné pour la théologie et la recherche de la documentation en matière de religion. Il a rédigé pour la Bibliothèque du Séminaire de Liège un Répertoire de vedettes-matières (Salle de lecture, P 59), c’est-à-dire un répertoire de mots-clés permettant de caractériser le contenu d’un livre ou d’un article. En effet, Jacques offrait de nombreux périodiques à la Bibliothèque du Séminaire et se préoccupait de cataloguer les articles en déterminant leur matière.

Il était très lié à sa famille. Il a publié en 2014 un ouvrage sur son frère aîné l’abbé Léon Naveau, qui, après un pèlerinage en Israël et à Nazareth en 1948, avait dénoncé la situation des Palestiniens déplacés de leurs terres à cause des menaces des sionistes. Suite à ces révélations, l’évêque de Liège, Mgr Louis-Joseph Kerkhofs, avait lancé une opération de solidarité avec la Palestine et financé l’aide aux Palestiniens. L’ouvrage de Jacques Naveau s’intitule Un grand souffle parmi nous : l’abbé Léon Naveau (1923-1983) (Bibliothèque des évêques, 27 E 22). Jacques Naveau y décrit aussi l’histoire de sa famille et la sienne. Il écrit: « Dans mon évolution religieuse, vu mon caractère et ma pensée, vu ma carrière professionnelle, j’ai été conduit à rectifier, voir remettre en cause beaucoup de conceptions auxquelles je croyais trop facilement » (p. 237). Il ajoute: « Je pense que, de nos jours nous avons cette chance d’être en mesure de peut-être mieux affronter ces problèmes et de les prendre à bras-le-corps » (p. 238). Jacques s’est engagé sérieusement dans la prise en compte de toutes les questions actuelles, avec esprit critique et constructif. Il a donné le meilleur de lui-même dans son ministère de prêtre dans l’enseignement.

+ Jean-Pierre Delville, évêque de Liège
25 décembre 2022.