Abbé Alain ANCIA

L’abbé Alain Ancia, né à Bassenge le 1er novembre 1949, ordonné prêtre à Liège le 21 juillet 1987 est décédé le 21 juin 2021.
« Alain Ancia a suivi des études de philosophie et de lettres classiques à Namur et Louvain. Alpiniste et skieur, il a ressenti sa vocation religieuse au contact des chanoines du Grand Saint-Bernard en Suisse, chez qui il est devenu novice en 1981. Dans ce cadre il entreprend des études de théologie à Fribourg, où il acquiert un master en théologie. Préférant la vie de prêtre diocésain, il se tourne vers le diocèse de Liège, pour lequel il a été ordonné prêtre à Liège le 21 juillet 1987. Il a été nommé professeur à l’Institut pédagogique supérieur Ste-Croix – St Barthélemy (actuelle Haute-Ecole Helmo). Il enseignait en outre les Rhétos de St-Jacques et Ste-Véronique à Liège et accomplissait un ministère pastoral dans la paroisse Ste Véronique.
En 1993, il est appelé en Suisse par le cardinal Schwery, évêque de Sion, qui lui demande de revenir en Valais. Dans le diocèse de Sion, l’abbé Alain Ancia a dirigé la formation d’adultes et il a étendu cette activité dans les cantons de Vaud, de Genève, de Fribourg et du Jura. Il était aussi membre de la consultation du Grand Séminaire.
En 2014, il revient au diocèse pour raison de santé et est nommé prêtre auxiliaire dans l’Unité pastorale Saint-Lambert-au-cœur de Liège. Il est décédé à Liège ce 21 juin 2021. Le diocèse rend grâces au Seigneur pour le ministère fécond d’Alain, au service de la formation chrétienne et des communautés paroissiales. »

Jean-Pierre Delville, évêque de Liège

Père Jean Emile DEHALU

Le Révérend Père Jean Emile DEHALU, O. Praem., chanoine régulier de l’Eglise Notre-Dame de Leffe s’est paisiblement endormi dans le Christ au petit matin du samedi 19 juin 2021.
« Né à Statte (Huy) le 13 décembre 1928, il a reçu l’habit prémontré le 10 février 1956, émis profession le 10 février 1958 et été ordonné prêtre le 10 décembre 1961. Devenu successivement maître des convers et chargé du vestiaire en 1963, responsable de la maison des retraitants en 1965, proviseur et cellérier en 1975, aumônier de la clinique Sainte-Anne de Dinant en 1983, curé de Couthuin, dans le diocèse de Liège, en 1991, puis de Burdinne et Lamontzée, dans le même diocèse, en 2000, il a achevé sa longue vie à l’abbaye, jubilaire, au milieu de ses frères, muni du sacrement de l’Onction et du Viatique. »

Père Abbé Benoît

Sœur Marie-Christine

Sœur Marie-Christine, Religieuse Fille de Saint-Joseph, née Hennryka CHLEBOWSKA le 29 mars 1936 à Przyprostynia en Pologne, consacrée à Dieu par la profession religieuse dans la Congrégation des Filles de Saint-Joseph le 31 octobre 1960, est décédée à Hermalle-sous-Argenteau le 8 juillet à l’âge de 85 ans et en 61e année de sa vocation religieuse.

Sœur Claire-Thérèse de la Croix

Sœur Claire-Thérèse de la Croix, née Marie-Jeanne Dôme le 27 juillet 1934 est décédée le lundi 2 août 2021 à l’âge de 87 ans.
« Aînée de cinq enfants, elle répond très jeune à l’appel du Seigneur. Entrée chez les Clarisses de Huy le 8 septembre 1955, elle fait sa Profession temporaire le 17 septembre 1957 et sa Profession solennelle trois ans plus tard. Un autre appel résonne de plus en plus fort en elle. Le Carmel l’attire et le 11 novembre 1971, elle entre au carmel de Luxembourg où elle s’engage définitivement le 15 février 1975. A travers un long cheminement communautaire au rythme des appels très variés du Seigneur, elle accueille avec foi des responsabilités successives : maîtresse de novices, prieure (1984- 1987), prieure au carmel de Virton (1987-1989), conseillère fédérale (1984-1996) et finalement présidente fédérale (1996-2008). Elle accueille sa dernière étape de vie comme un don de Dieu et choisit de continuer sa vocation contemplative comme résidente à la Maison de repos Françoise Schervier à Liège-Mehagne, où elle poursuit fidèlement son chemin de prière et d’écoute des plus vulnérables. A la fermeture du carmel de Luxembourg en 2012, elle devient conventuelle du carmel de Louvain-la-Neuve, ensuite depuis 2018, du carmel de Bruxelles.
Nous remercions vivement la direction de la Maison de Repos Françoise Schervier, les sœurs franciscaines et tout le personnel pour leur compétence et leur dévouement durant ces derniers mois où elle dut consentir à une dépendance de plus en plus grande à l’école de Thérèse de Lisieux, l’amie fidèle qui lui apprit de longue date à vivre l’abandon « rien que pour aujourd’hui ». »

Ses sœurs carmélites et sa famille.

Madame Hilda CHRISTIAENS

Madame Hilda CHRISTIAENS, membre du Foyer de Charité de Spa-Nivezé, née en 1934 à Tongres dans une famille de 6 enfants dont elle était la cadette, est décédée le 11 juillet.
« Elle entre au Foyer de Spa en 1965 et fait son engagement à Châteauneuf en 1968.
Son âme missionnaire l’a conduite pour un temps au Foyer du Rwanda. Ensuite, plus tard, elle a vécu quelques années au Foyer de Charité du Japon, pays qui l’attirait depuis toujours et Marthe Robin l’y avait encouragée à se préparer en vue de s’y rendre un jour. Par son talent d’artiste, elle révélait la beauté et la bonté de Dieu. Jusqu’à la fin de sa vie, ses œuvres sans cesse renouvelées, participaient à la mission du Foyer dans l’annonce de la Bonne Nouvelle.
Au niveau communautaire, son souci de nous aimer, les uns les autres, était essentiel.
Son caractère joyeux lui a donné de traverser beaucoup d’épreuves, dans une profondeur de foi en Dieu et une inaltérable confiance dans la Vierge Marie qu’elle a vénéré depuis son enfance dans l’église de Tongres, sa ville natale. Cette église est dédiée à la Vierge Marie « Cause de notre joie ».
Jusqu’au bout de sa maladie, elle a vécu dans la sérénité et un grand désir de rejoindre son Seigneur avec une pointe d’humour qui la caractérisait. Elle nous a ainsi livré un véritable témoignage d’humanité, de foi et de fraternité. Quel encouragement pour nous tous ! Nous la confions à votre prière ainsi que nous tous. »

La communauté du Foyer de Spa