Abbé Paul FLAS

L’Abbé Paul Flas, ancien économe diocésain, né le 29 juin 1934 à Gemmenich, ordonné prêtre le 12 juillet 1959 à Liège, est décédé à Liège le 30 octobre 2020.
[Témoignage de Mgr Albert Houssiau lors de la célébration à l’occasion de la mort de l’abbé Paul Flas]
Je suis frappé par le décès de l’abbé Paul Flas. Raphaël Collinet me l’avait présenté pour être le chancelier et l’économe de l’Evêché, en raison de son excellente administration du collège de Ferrières. Durant tout mon épiscopat, je pus donc bénéficier de son savoir-faire et de son honnêteté, notamment au sein du Conseil financier, qui tout entier lui rendait la plus grande estime ; il entretenait une précieuse collaboration. Il réaménagea les bureaux de l’Evêché pour que mes collaborateurs puissent accomplir leur travail et accueillir dans la meilleure convivialité. Durant ce temps et pendant sa retraite, il entretint des relations avec ses anciens élèves de Ferrières, notamment dans la préparation soignée et la célébration de leur mariage. Il tint ces dernières années à célébrer journellement, comme il le pût, pour les carmélites ou pour les clarisses ; le secret de toute sa vie apostolique se révèle là : l’ardent attachement au mystère de l’eucharistie.
Mes intimes collaborateurs, François Dabin, Karl Gatzweiler, Paul Flas et Victor Franssen, m’ont quitté et leur vie trouve maintenant la récompense éternelle du Pasteur, qui les accueille à sa table d’amis. Ils veilleront sur l’Eglise de Dieu qui continuera de vivre à Liège.

Albert Houssiau,
évêque émérite de Liège

Abbé Jacques BRAIBANT

L’abbé Jacques Braibant est né à Jemeppe le 16 avril 1936, il a été ordonné prêtre le 10 juillet 1960 à Liège; il est décédé le mardi 10 novembre 2020 à l’âge de 84 ans.
Après avoir été nommé vicaire à Hozémont en 1960, il a été envoyé comme vicaire à la paroisse S.-Gilles à Liège en 1963. Il est ensuite devenu curé des paroisses de Mehagne en 1970 et de Ninane en 1977. En 1988 il est nommé curé aux Awirs et aux Cahotttes, et en 1995 il prend en outre la responsabilité du sanctuaire de La Gleixhe ; il resta curé de cet ensemble jusque 2011. Il favorise l’unité de ces trois paroisses par l’édition d’un petit feuillet, Le Carillon. Il était sensible à la situation des personnes handicapées. Jacques fut un curé apprécié pour ses qualités liturgiques et son talent de mobilisateur de paroissiens autour d’un projet. Il était généreux et attachant. Il laisse le souvenir d’un homme passionné et passionnant, très investi également au service des enfants et des jeunes, plein de ressources pour la catéchèse.

Jean-Pierre Delville,
évêque de Liège

Père Walrave NEVEN

Père Walrave (Waly) Neven, né à Liège en 1927, ordonné à Galashiels (Monteviot, Ecosse) le 31 mai 1952 et missionnaire au Burundi de 1955 à 2011, est décédé à Laken le 14 novembre dernier à l’âge de 93 ans.

 

 

Frère Max DESSART

Max Dessart est né le 26 mai 1930 à Villers-Saint-Simeon, ordonné prêtre le 8 décembre 1954 à Liège, est décédé le samedi 21 novembre 2020 en soirée à l’âge de 90 ans.
Comme fils d’instituteur, il a hérité de son père des dons de pédagogue. Lui-même se formait à connaître le vaste monde. Il vivait dans l’union au Christ et fut un excellent pasteur. Il a œuvré pour l’œcuménisme avec conviction et fidélité.
Après avoir été nommé vicaire à Amay, il a été envoyé comme vicaire à Nandrin en 1967 et est devenu administrateur du Domaine de Neuville à Rotheux-Rimière. En 1972 il a été nommé curé de Lize Saint-Joseph à Seraing ; en 1991, il a été aussi chargé de la paroisse Saint-Eloi à Seraing et a été nommé recteur de la Vierge des pauvres aux Biens communaux.
En 1999, il devient émérite mais reste prêtre auxiliaire dans le doyenné. Il est nommé responsable de la santé du doyenné de Seraing et aumônier de l’hôpital du Bois de l’Abbaye. Il s’est engagé au service des malades avec beaucoup de dévouement. Il a été pensionné en 2016. Il s’est dépensé comme prêtre au service des plus pauvres, dans le cadre de l’Institut séculier du Prado dont il faisait partie. Tous se rappelleront son esprit chaleureux et accueillant, tout dévoué à la personne humaine et au témoignage chrétien. C’était un passionné de Dieu et des hommes.

Jean-Pierre Delville,
évêque de Liège

Abbé Jean-Louis UNDORF

Jean-Louis Undorf né le 22 mars 1958 à Spa, ordonné prêtre le 30 mai 1982 à Verviers, est décédé ce mardi 1er décembre 2020 à Verviers.
Licencié en théologie de l’Université catholique de Louvain, il a consacré une bonne part de son ministère de prêtre à la formation. Il est toujours resté basé à Verviers, où il a été nommé vicaire à Saint-Remacle en 1982. Il était desservant de Lambermont depuis 2004. Il s’est engagé au Séminaire Cardinal Cardijn, devenu ensuite le CEFOC. C’était un théologien toujours en recherche de comprendre le mystère de Dieu. C’était un grand indigné devant toute forme d’injustice et d’exclusion. C’était un cœur très sensible et plein de compassion pour les plus éprouvés. C’était un prêtre proche des pauvres des petits et des humbles. Il mettait beaucoup d’humanité dans ses célébrations. La maladie qui l’a atteint l’a fortement handicapé et l’a fait beaucoup souffrir. Malgré tout, il gardait une grande capacité intellectuelle et spirituelle. Il lisait intensément et se tenait au courant de l’actualité théologique. Maintenant qu’il a retrouvé la paix, nous prions pour qu’il soit accueilli par celui dans lequel il avait placé sa confiance.

Marc Lemaire et
Jean-Pierre Delville, évêque de Liège

Diacre Raymond LUGENTZ

Raymond Lugentz, ancien diacre de notre diocèse, né le mardi 14 décembre 1937 à Bas-Oha est décédé le 4 novembre 2020 à Huy à 82 ans.
[Mot d’Adieu lors de la célébration des funérailles]
Cher Raymond,
Voilà que tu rejoins les nombreux confrères diacres de notre diocèse entrés dans la plénitude de la Vie. Tu es arrivé au bout de ton chemin de service, un service empreint de discrétion, d’humilité, et de zèle.
Car tu aimais rendre service aux autres : peut-être en avais-tu trouvé le goût dans ton engagement syndical. Le 22 mai 1983, à Huy, tu devenais diacre. Dans l’Unité pastorale de Wanze puis dans celle de Huy, tu as participé aux célébrations, tu as rendu service dans les maisons de retraite, tu as accompagné les 3×20, tu as conduit la prière.
La souffrance ne t’a pas épargné, et courageusement, tu as porté ta croix (je dirais même tes croix), avec confiance dans la miséricorde de notre Seigneur. La santé de tes proches était ton grand souci, et pour cela, tu as dû renoncer petit à petit aux activités de notre communauté que tu suivais jusque-là avec fidélité.
Tu gardais pourtant le goût de la recherche de Dieu, recherche que tu partageas avec la communauté de Maredsous, où tu as fait profession d’oblature séculière à l’ascension en 2013. Puiser à cette source t’a apporté beaucoup de joie.
Et puis de visiteur de malades, tu es devenu visité quand ta santé a décliné. Cela nous faisait de la peine.
Cette peine, nous l’offrons tous ensemble au Seigneur en union avec Notre Dame que tu as tant prié.
Ce 4 novembre, tu as déposé tes croix, ton chemin de souffrance s’est achevé.
A ta chère épouse Arlette, au bout de cette vie commune de 60 années, à ta famille, la communauté diaconale par ma voix, offre sa prière et son amitié.
Que le Seigneur t’accueille dans sa lumière et qu’il procure à tes proches tout l’apaisement dont ils ont besoin.

Henri Thimister,
responsable de Commission diocésaine
du Diaconat permanent

Sœur Louisa da SILVA

La Supérieure Générale, sœur Eulalia et les religieuses de l’instruction chrétienne de l’Abbaye de Flône ont la tristesse de vous faire part du décès inopiné de sœur Luisa Da Silva, née le 4 juin 1936 à Bom Conselho (Brésil) et décédée à Flône le 1er novembre 2020 à l’âge de 84 ans.
Sœur Luisa, toi qui a tellement prié Jésus et Marie pour les malades, les pauvres, les isolés, prions tous ensemble, pour elle et chacun de nous en lui disant merci.

 

Sœur Stéphana VIGH

Sœur Stéphana Vigh, née à Kaposvár (Hongrie) le 20 août 1927 est décédée le 8 novembre 2020 à l’âge de 93 ans.
En septembre 1947, elle est entrée au Noviciat des Sœurs Bernardines de Sorée, en Belgique (communauté intégrée à l’OCSO en 1975, à Brialmont), où elle rejoignait sa sœur aînée, Sœur Elisabeth († en 2000).
Précise, couturière avisée, bricoleuse inventive, Sœur Stéphana a toujours été assidue à l’office divin et à la lecture jusqu’à son installation au Carrefour Saint Antoine, à Banneux. Ravie par les couleurs, les fleurs, les rires d’enfants, les séances de gymnastique douce, elle s’est laissé émerveiller par les couchers de soleil qu’elle suivait chaque soir de tous ses yeux et de tout son cœur. Le dernier soir fut celui d’un dimanche où l’évangile invitait à « sortir à la rencontre de l’Epoux »… ce qu’elle fit, au milieu de la nuit !

Sœur Bibiane (Jacqueline RAVESCHOT)

Sœur Bibiane, Fille de la Charité de Saint-Vincent-de-Paul à Banneux, née à Schaerbeek le 22 février 1930, est décédée à Banneux le 10 novembre 2020 dans sa 70ème année de vocation.

 

 

Marc COLLIGNON

Monsieur Marc Collignon, secrétaire de la Commission pour les ASBL du diocèse de Liège, né en 1955, nous a quitté ce 26 octobre dernier, au terme d’une maladie aussi inattendue que fulgurante.
Quand Marc est entré à mi-temps au service de l’évêché pour prendre soin des ASBL dans le diocèse de Liège, la situation n’était pas évidente. Plusieurs changements dans les membres du personnel créaient une certaine tension et le monde des associations catholiques était tout sauf apaisé – une nouvelle loi laissant de nombreux bénévoles inquiets, voire démotivés.
Avec sa bonhommie et son sourire aux yeux qui pétillent, Marc se mit au travail en désamorçant bien des difficultés. Il avait une façon simple et bienveillante d’aborder les défis et de parler aux personnes. Il commençait par avouer qu’il « avait tout à apprendre » et puis prenait le temps d’écouter, avec un calme qui faisait merveille. Enfin, il accompagnait les solutions sur le terrain.
L’opération « banale » à la prostate, il la regardait avec confiance, mais une certaine inquiétude tout de même. Je remercie tous ses collègues du service du temporel, qui l’ont entouré de leur mieux, l’invitant même au restaurant lors de son dernier jour de travail avant l’intervention chirurgicale.
Puis, les nuages sombres se sont accumulés. Quelques jours avant sa mort, Marc m’envoya un ultime SMS, qui disait avec lucidité et une pointe d’humour : « Les nouvelles ne sont vraiment pas bonnes. Vous qui êtes en contact avec Là-Haut, vous lui direz que mon travail n’est pas fini et que vous avez besoin de moi » … Le cancer en a décidé autrement. C’est depuis l’« Autre Rive » que Marc veillera sur ses proches et aussi sur les missions de l’évêché. Quant à moi, je continuerai à prier pour lui, son épouse et ses quatre enfants.
Au nom de l’évêque de Liège, je remercie Monsieur Marc Collignon pour tout ce qu’il a fait pour de diocèse de Liège. Nous n’oublierons pas son bon sourire, qu’il porte désormais devant Dieu.

Chanoine Eric de Beukelaer,
vicaire général