Le mois de la création

Lettre pastorale de Mgr Jean-Pierre Delville, évêque de Liège

1er juillet 2019

Chers Frères et Sœurs,

Le pape François a demandé que le 1er septembre soit reconnu comme Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création et que le mois de septembre soit considéré comme une Saison de la création, qui s’étend jusqu’à la fête de saint François, le 4 octobre (http://seasonofcreation.org/fr/home-fr/). Dès lors, en union avec toutes les Églises chrétiennes, je voudrais inviter l’Église de Liège à affirmer, approfondir et traduire en actes concrets notre « vocation de gardiens de la Création de Dieu ». Dans les lignes qui suivent, je reprends l’essentiel de l’appel des évêques de Belgique publié le 10 juillet 2019 à ce sujet.

1. L’appel de Laudato si’

Plus que jamais, le contexte actuel nous presse à prendre au sérieux l’appel de l’encyclique Laudato si’ à « unir toute la famille humaine dans la recherche d’un développement durable et intégral » (LS 13). « La culture écologique devrait être un regard différent, une pensée, une politique, un programme éducatif, un style de vie et une spiritualité » (LS 111). La question écologique est une question sociale : ce ne sont pas deux questions parallèles, mais imbriquées (LS 49) car, comme dit le pape, « tout est lié ».

La question écologique concerne notre foi chrétienne : le pape parle de « conversion écologique, ce qui implique de laisser jaillir toutes les conséquences de notre rencontre avec Jésus-Christ sur les relations avec le monde qui nous entoure » (LS 217).

Laudato si’ dénonce les « attitudes qui font obstacle aux voies de solutions, comme la négation du problème, l’indifférence, la résignation facile ou la foi aveugle dans les solutions techniques » (LS 14). L’expérience récente nous dévoile combien la peur peut être un obstacle : que ce soit la peur liée aux incertitudes d’un changement si important, ou la peur d’une diminution du niveau de vie de notre société aisée que nous tenons pour acquis, malgré notre empreinte sur les écosystèmes et la vie des populations du Sud.

2. Des perspectives d’avenir

Les enfants et les jeunes appréhendent à juste titre la menace qui plombe leur avenir. Depuis plusieurs mois, ils ont mis sur pied le mouvement pour le climat, afin que les recommandations insistantes des scientifiques soient prises au sérieux et traduites en politiques climatiques efficaces et socialement équitables. Les organisations de lutte contre la pauvreté demandent des politiques climatiques qui n’engendrent pas de nouvelles pauvretés ou inégalités, mais incluent les groupes vulnérables dans la transition vers un avenir climatique durable.

On souligne trop peu combien serait positive et porteuse d’espérance, une transition menant à une prospérité nouvelle, différente et favorisant le bien-être pour tous les peuples de la terre. Cela se passera si nous bannissons la pauvreté, partageons le monde, transformons l’économie, protégeons la nature en vivant tous dans les limites écologiques d’une planète saine. Cette perspective porteuse est confirmée par les scientifiques qui peuvent nous indiquer les moyens d’y parvenir.

Les rapports des scientifiques confirment qu’il n’est pas naïf de penser que nous pouvons sauver l’avenir de la planète. Même si le temps presse, nous pouvons encore sortir de la spirale de mort qui aspire notre monde. Le temps pour la création est une chance qui nous est offerte de soutenir cette perspective exigeante et de créer un avenir pour la terre et tous ses habitants.

3. Des actions concrètes

Le Pape François conclut son encyclique Laudato si’ en disant : « Au cœur de ce monde, le Seigneur de la vie qui nous aime tant, continue d’être présent. Il ne nous abandonne pas, il ne nous laisse pas seuls, parce qu’ils s’est définitivement uni à notre terre, et son amour nous porte toujours à trouver des chemins nouveau » (LS 245). Aussi encourageons-nous chacun à progresser dans la conversion écologique et à vivre selon l’éthique du suffisant.

Nous suggérons aux chrétiens de travailler ces sujets en groupe, en utilisant les outils préparés sur ce sujet, en particulier la veillée de prière (Veillée Mois de la Création Fiche animateurVEILLEE LAUDATO SI – Mois de la CREATION 2019) proposées par le groupe de Chrétiens en transition du diocèse de Liège, soutenu par Entraide et Fraternité. Vous pourrez trouver les informations pratiques sur notre site web (https://www.evechedeliege.be/article/lettre-des-eveques-une-saison-de-la-creation-10-07-2019/). Comme Jésus le demande, nous devons reconnaitre les signes de notre temps (Lc 12,54-56) : « Quand vous voyez un nuage monter au couchant, vous dites aussitôt qu’il va pleuvoir, et c’est ce qui arrive. Et quand vous voyez souffler le vent du sud, vous dites qu’il fera très chaud, et cela arrive. Esprits faux ! L’aspect de la terre et du ciel, vous savez le juger ; mais le temps où nous sommes, pourquoi ne savez-vous pas le juger ? »

N.B. : le fichier PDF ‘Veillée Laudato Si – Mois de la CREATION 2019′ reprenant les liens vers les chants peut être demandé en fichier Powerpoint (31 Mo) auprès du Sce diocésain de Presse et de Communication, ou auprès de Christophe Cornet d’Entraide & Fraternité, ou auprès de Christine Servais de l’asbl Chrétiens en transition.