La Conférence épiscopale dispose de trois commissions épiscopales et d’un comité épiscopal
1. Les commissions épiscopales sont des organismes d’analyse et de réflexion dans le champ pastoral qui leur est confié par la Conférence épiscopale. Elles définissent les orientations majeures des travaux à entreprendre, identifient les sujets à traiter, chacune dans son domaine.
Composées de plusieurs évêques et présidées par l’un d’eux, elles font appel à des collaborateurs permanents et des experts en fonction des questions traitées.

– La commission épiscopale théologique

Membres : le cardinal Jozef  De Kesel, président, Mgr Guy Harpigny et Mgr Johan Bonny
Experts : Marc Steen, secrétaire, Bernard Pottier, Joseph Famerée, Kristof Struys, Bianca Lataire

Cette Commission a pour objectif d’échanger sur des questions de fond importantes concernant l’Eglise et la foi et elle approfondit ces questions d’un point de vue théologique. La Commission traite de questions doctrinales nécessitant une clarification théologique, en partie en vue de la pastorale. Par exemple: de nombreux contemporains souhaitent des rituels de vie – quelle est la différence entre ces rituels et les sacrements? Quelle est la spécificité des ministres ordonnés dans l’Eglise et des croyants laïcs au service de la pastorale? Quelle est la signification de la profession de foi des chrétiens ‘je crois’, quelles difficultés et quel soutien y trouvent-ils? …
Parfois, les thèmes sont choisis en fonction de l’année pastorale de la province belge. Il peut s’agir aussi de questions éthiques socialement pertinentes et d’actualité.
S’il arrive que la Commission traite de sujets occasionnels, le plus souvent, plusieurs réunions sont consacrées à un thème fondamental pour déboucher ensuite sur un document. Ces documents servent de matière de réflexion et de soutien pour les responsables pastoraux et tous ceux qui sont concernés par l’Église et la foi dans notre société. Il en est ainsi des documents : Rituel et sacrement Eléments à l’usage des responsables pastoraux (2002) et Ministères ordonnés et autres ministères – vers une complémentarité au service du peuple de Dieu (2005).

– La commission épiscopale évangélisation

Membres : Mgr Patrick Hoogmartens, président, Mgr Pierre Warin, Mgr Jean-Luc Hudsyn, Mgr Jean Kockerols
Experts : Stijn Van den Bossche, secrétaire, Joris Polfliet, Koen Vanhoutte, Olivier Fröhlich, Hilde Pex, Arnaud Join-Lambert

Comme son nom l’indique, la Commission recherche de voies d’évangélisation dans notre monde actuel. Par évangélisation, l’Eglise entend ce qu’elle entreprend pour révéler la présence aimante et la proximité de Dieu, la première annonce à ceux qui ne connaissent pas la foi, l’initiation par la catéchèse et les sacrements, le suivi de la formation catéchétique et spirituelle, le soutien à la société. L’évangélisation consiste donc essentiellement dans la transmission de l’évangile. L’évangile enjoint de joindre le geste à la parole mais également la Parole à l’action, l’Eglise applique ce prescrit à son travail d’évangélisation : témoigner par la parole et par l’action vont toujours de pair.
La Commission évangélisation se penche plus précisément sur les questions liées à la communication de l’évangile et de la foi dans notre culture actuelle marquée par la sécularisation, le pluralisme et la cohabitation de différentes religions, l’ubiquité des médias sociaux, une certaine absence de la conscience de Dieu, mais aussi une grande faim spirituelle, une recherche de silence et d’intériorité, etc. Les conditions actuelles d’évangélisation de l’Eglise sont radicalement différentes de celles du passé. Trouver de nouvelles méthodes et effectuer le passage d’une culture où la plupart naissaient chrétiens à une culture dans laquelle la foi chrétienne n’est plus une évidence demeure un défi. La Commission souhaite y contribuer.

– La commission épiscopale diaconie

Membres : Mgr Jean-Pierre Delville, président, Mgr Luc Van Looy, Mgr Rémy Vancottem et Mgr Léon Lemmens
Experts : Patrick Debucquois, secrétaire, Bruno Aerts, Lieve Herijgers, Angelo Simonazzi, Marie-Françoise Boveroulle
La Commission épiscopale ‘diaconie’ regroupe des évêques et des laïcs engagés dans le domaine de la diaconie, c’est-à-dire du service au monde, et en particulier à ceux qui vivent dans des conditions que l’on peut qualifier d’ ‘indignes’. Parmi ceux-ci, on pense en particulier aux victimes de ce que le pape François a qualifié de ‘mondialisation de l’indifférence’ qui sont, par exemple, les demandeurs d’asile, les autres personnes forcées à se déplacer ou encore, ceux qui vivent dans la clandestinité, voire sans toit, y compris dans des sociétés opulentes dont trop de membres prétendent encore qu’elles ne connaissant pas la pauvreté.
C’est dans cet esprit que la commission a contribué à l’élaboration d’un document d’allure prophétique, ‘Vivre ensemble avec les réfugiés et migrants, nos frères et sœurs’, adopté en 2015 par les évêques belges. Ce document annonçait une suite, laquelle vient de paraître sous la forme d’une nouvelle lettre pastorale, ‘Populorum Communio’, Cette lettre se veut également une commémoration du cinquantième anniversaire de l’encyclique ‘Populorum Progressio’, et une contribution à la campagne de carême des organisations catholiques ‘Entraide et Fraternité’ et ‘Broederlijk Delen’.
La diaconie est essentielle pour un chrétien. L’accomplissement de la promesse du Royaume a besoin de ses trois pieds s’il veut correspondre à sa finalité : la liturgie, l’évangélisation et la diaconie.

2. Le comité épiscopaux a un rôle de soutien, de préparation de la tâche des évêques. Chaque comité est présidé par un évêque, compte plusieurs membres et des experts.

– Le comité épiscopal pour les médias

Membres : Cardinal Jozef De Kesel, président, Mgr Jean-Luc Hudsyn, vice-président pour le comité épiscopal pour les médias francophone, Mgr Luc Van Looy, vice-président pour le comité épiscopal pour les médias néerlandophone, les responsables de presse des diocèses et des experts.