Patrimoine exceptionnel de Wallonie, en plein cœur de Liège, la cathédrale de Liège accueille des dizaines de milliers de croyants et de visiteurs chaque année.

 par 
Dès ce lundi 9 janvier (2017), la  fera l’objet d’un important chantier de rénovation. Fini les façades noircies, l’extérieur de l’édifice va être sablé et « relifté ». Cinq années seront nécessaires pour restaurer la toiture, les charpentes et stabiliser les pinacles. Lambert Wers, doyen de la cathédrale, explique que les contraintes sont nombreuses: « Il a notamment fallu monter une imposante grue dans une cour intérieure. Et l’installer sur une gigantesque dalle de béton pour la stabiliser. Cette grue doit presque aller de la place jusqu’à la rue Bonne-Fortune ! C’est aussi dans cette cour que l’on va stocker une partie des matériaux nécessaires au chantier, ainsi que dans le petit jardin du cloître. »
Le chantier sera géré par l’entreprise Monument Hainaut, spécialisée dans la rénovation du patrimoine. Les travaux sont financés à 95% par la Région Wallonne (soit 8 millions d’euros), la Province (1%), la Ville (1%) et le chapitre de la cathédrale (3%).
Actuel cœur du diocèse de Liège, elle fut fondée par l’Evêque Eracle (959-971), prédécesseur immédiat de , le Prince-évêque de l’an mil, et ce fut la première église sur « l’île ». C’est entre 1230 et 1240 que l’église romane originale commença à laisser la place à cette imposante œuvre gothique. La collégiale saint-Paul devint cathédrale lors du concordat de 1804 à la suite de la destruction, lors de la période française, de la majestueuse cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Lambert, qui occupait l’actuelle place saint-Lambert.
La cathédrale abrite des trésors d’art sacré mosan dont la célèbre châsse contenant les reliques de saint-Lambert. Sa rénovation au coeur de la cité ardente confirme le grand renouveau de Liège.
J.G.
www.cathedraledeliege.be et www.tresordeliege.be