Bonne et sainte année 2020 à tous et à toutes!
Je souhaite à notre diocèse de trouver son nouvel élan en 2020 suite à ma lettre pastorale Va vers le pays que je te montrerai. Cette initiative nous invite à faire des choix, à être en situation de mission et à nous tourner vers les périphéries. Vivons cela dans un esprit de prière et d’amitié!

Le Pape nous incite à nous centrer sur la prière grâce à la Parole de Dieu, qui sera mise en valeur par le dimanche de la Parole de Dieu. Son document s’intitule « Aperuit illis », d’après la parole de l’évangile de Luc, à propos de Jésus ressuscité apparaissant à ses disciples: « Il ouvrit leur intelligence à la compréhension des Écritures » (Luc 24, 45). Le dimanche de la Parole de Dieu est fixé au 3e dimanche de l’année liturgique; ce sera le 26 janvier en 2020. Le Pape souligne l’importance de la Parole de Dieu pour notre foi: « Le lien entre l’Écriture Sainte et la foi des croyants est profond. Puisque la foi provient de l’écoute et que l’écoute est centrée sur la parole du Christ (cf. Rm 10, 17), l’invitation qui en découle est l’urgence et l’importance que les croyants doivent réserver à l’écoute de la Parole du Seigneur, tant dans l’action liturgique que dans la prière et la réflexion personnelle » (§7).

Qu’est-ce que le Pape propose concrètement? Voilà la réponse (§3): « J’établis que le 3e Dimanche du temps ordinaire soit consacré à la célébration, à la réflexion et à la proclamation de la Parole de Dieu. Ce dimanche de la Parole de Dieu viendra ainsi se situer à un moment opportun de cette période de l’année, où nous sommes invités à renforcer les liens avec la communauté juive et à prier pour l’unité des chrétiens. Il ne s’agit pas d’une simple coïncidence temporelle: célébrer le dimanche de la Parole de Dieu exprime une valeur œcuménique, parce que l’Écriture Sainte indique à ceux qui se mettent à l’écoute le chemin à suivre pour parvenir à une unité authentique et solide. »

Le Pape insiste donc sur la dimension œcuménique de la Parole de Dieu; en effet, ce dimanche de la Parole de Dieu tombera juste après la Semaine pour l’Unité des chrétiens (qui a lieu du 18 au 25 janvier 2020) et après la célébration œcuménique prévue à la Cathédrale de Liège le vendredi 24 janvier, à laquelle chacun est invité!

Le Pape continue en écrivant: « Les communautés trouveront le moyen de vivre ce dimanche comme un jour solennel. Il sera important, en tout cas que, dans la célébration eucharistique, l’on puisse introduire le texte sacré, de manière à rendre évidente à l’assemblée la valeur normative que possède la Parole de Dieu. En ce dimanche, de façon particulière, il sera utile de souligner sa proclamation et d’adapter l’homélie pour mettre en évidence le service rendu à la Parole du Seigneur […]. Les prêtres en paroisse pourront trouver la forme la plus adéquate pour la remise de la Bible, ou de l’un de ses livres, à toute l’assemblée, afin de faire ressortir l’importance d’en continuer la lecture dans sa vie quotidienne, de l’approfondir et de prier avec la Sainte Écriture, se référant de manière particulière à la Lectio Divina ».

Profitons de cette incitation du pape François pour nous plonger dans l’Écriture et écouter la Parole de Dieu. Noël est déjà une occasion rêvée pour cela! Soyons dans l’esprit de Noël, qui nous a fait découvrir Dieu dans un enfant, Dieu dans l’espérance de vie, à partir de la petitesse et de la pauvreté. Noël, c’est une nouvelle naissance qui nous permet de marcher dans la vie avec joie et confiance.

En ce début d’année, je voudrais souhaiter une heureuse année à chacun, dans toutes les situations qu’il vit et qu’il affronte. En offrant au Seigneur nos pauvretés, nous ouvrirons notre cœur à sa grâce. Bonne marche en 2020!

† Jean-Pierre Delville, votre évêque