De la tuerie à l’espérance

Chers frères et soeurs du diocèse de Liège,

© carrefours_alsace

En ce début d’été, nous voilà arrivés à la saison des vacances ! Nous changeons de rythme ! Nous pouvons consacrer plus de temps aux loisirs et aux rencontres ! C’est aussi le moment de certaines découvertes, grâce aux voyages ou aux récits de voyage ! Que ce soit pour vous une bonne occasion de vous récréer l’esprit !

Auparavant, je voudrais revenir un moment sur la tuerie qui a eu lieu à Liège le 29 mai et qui a fauché deux policières et un étudiant. Elle a été revendiquée au nom de l’islam, mais si l’islam a été invoqué comme motivation, c’est qu’il est manipulé et pris en otage par des terroristes et des gens violents. Nous devons donc contribuer à libérer l’islam de ces interprétations manipulatrices et perverses, en promouvant continuellement le dialogue et l’amitié. Par chance, un antidote a été trouvé ici à Liège en la personne de Mme Darifa Imankaf, de confession musulmane, employée héroïque du personnel de la ville de Liège : en effet elle a réussi à contenir longtemps le terroriste en parlant avec lui et à l’empêcher de commettre un plus grand massacre.

La mission du chrétien est de construire des liens entre les personnes et d’éviter des faux jugements. Certes, nous nous sentons parfois dépassés ou impuissants. Mais, comme dit saint Jean (1 Jean 3, 18-24) : « Devant Dieu nous apaiserons notre coeur ; car si notre coeur nous accuse, Dieu est plus grand que notre coeur, et il connaît toutes choses. » Dieu comble les lacunes de notre amour et nous pousse plus loin que ce dont nous nous croyons capables.

Je vous invite enfi n à rendre grâces pour toute l’année pastorale que nous avons vécue. Je remercie personnellement le Seigneur pour les rencontres faites et les initiatives prises. Je pense à l’écho que j’ai pu donner à mes visites pastorales, grâce à la lettre de Carême sur l’Arbre de vie. Je pense à la proclamation et à la diffusion des conclusions de notre démarche catéchétique Pour une catéchèse renouvelée ; je pense au travail en cours sur les églises-bâtiments, ponctué par objectifs 2020. Je mets comme objectif prioritaire pour l’année pastorale qui vient l’engagement pour les jeunes à la lumière des résultats du synode d’octobre et des conclusions de l’enquête faite dans le diocèse de Liège. Portons tous ces chantiers dans la prière et mûrissons-en la mise en oeuvre durant ces vacances.

Si vous allez à l’étranger, n’oubliez pas de prier dans les églises des pays que vous visiterez. Participez aux liturgies et puisez-y de bonnes idées, que vous ramènerez et qui nous inspireront un jour ! Ouvrez l’oeil, et le bon !

Bon temps de vacances à tous !

† Jean-Pierre DELVILLE, votre évêque