Logo du Diocèse de LiègeChers Curés-Doyens, Curés et Responsables d’UP,
Chers Assistants de Doyennés, chers Diacres,  
Chers Membres des Equipes pastorales,
Chers Animateurs pastoraux,
Chers Fabriciens,

En complément au message de ce samedi 31 octobre, voici le Décrét Ministériel (addendum 1 du 01/11).

En résumé :

  • La liturgie publique n’est pas permise.
  • Exceptions:
    • Funérailles à l’église avec maximum 15 personnes, les enfants de moins de 12 ans non compris; l’article 3 de l’Arrêté sur les Funérailles nous concerne. Il précise que des funérailles dans un « lieu confiné » et donc dans une église, ne peuvent excéder une durée de 30 minutes et peuvent même être ramenées à 15 minutes dans les crématoriums.
    • Mariages avec maximum 5 personnes;
    • Célébrations, dans le but de les diffuser par les médias, avec maximum 10 personnes.

En plus, l’Art.6, § 1er, alinéa 2 à 4 de l’arrêté ministériel du 1ernovembre 2020 prévoit que peuvent rester ouverts ‘4° LES BATIMENTS DU CULTE’ (addendum 2 du 02/11).

Concernant les conditions, il est prévu à l’art.6, §1er, alinéa 3, que les conditions minimales à respecter par les établissements visés à l’alinéa 2 (qui sont e.a. les bâtiments du culte) sont les suivantes:
– information des visiteurs et du personnel des mesures préventives,
– distance d’1,5 m entre chaque personne,
– port du masque recommandé
– éviter les rassemblements,
– mise à disposition de produits nécessaires à l’hygiène des mains,
– désinfection de l’établissement et du matériel ,
– assurer une bonne aération.
 
AP – 201101 – Gv Liege – Dispositions diverses ter (VF) – FAP – 201101 – Gv Liège – Funérailles (VF) – F
Communiqué du 31.10.2020:
 

La situation sanitaire dans notre pays a gravement dérapé. Nos gouvernants ont donc dû opter pour un re-confinement généralisé. Ces mesures impliquent un nouvel arrêt de la vie liturgique. C’est dur à vivre, mais nécessaire pour respecter les soignants qui ne savent plus où donner de la tête et afin de faire chuter le nombre de personnes contaminées.  

En attendant un communiqué officiel de la Conférence épiscopale, voici les mesures principales qui concernent le culte catholique et ce, à partir de ce lundi 2 novembre et jusqu’au moins le 13 décembre:

  1. Les églises restent ouvertes, mais plus aucun service religieux n’est autorisé. Les services religieux transmis en streaming ou autres, ne sont pas visés. Les Eucharisties publiques de la Toussaint (avec max 40 personnes) sont donc les dernières. Il n’y aura pas de célébration publique pour le 2 novembre. 
  2. Chacun est invité àse recueillir dans les églises, mais à maximum quatre personnes, moyennant port du masque et respect des distances. 
  3. Nous invitons donc à garder les églises ouverteschaque fois que cela est possible, surtout le dimanche. Ce jour-là le desservant peut d’ailleurs y être présent pour accueillir les fidèles. 
  4. Les funérailles ne peuvent dépasser 15 personnes. L’article 3 de l’Arrêté sur les Funérailles nous concerne. Il précise que des funérailles dans un « lieu confiné » et donc dans une église, ne peuvent excéder une durée de 30 minutes et peuvent même être ramenées à 15 minutes dans les crématoriums. Les mariages religieux, s’ils ne peuvent vraiment pas être ajournés, ne pourront se célébrer qu’avec les témoins et l’officiant, comme pour un mariage civil.
  5. Les rassemblements dans les églises sont à éviter en respectant la distanciation de 1,5 mètre entre chaque personnes et le port du masque buccal.
  6. Le télétravail est obligatoire dans les domaines qui le permettent. Lorsque le télétravail est impossible, le port du masque et l’aération des locaux sont obligatoires. 
  7. Le couvre-feuest maintenu entre 22h et 6h du matin

Vous l’avez compris, le message de nos gouvernants est de se protéger au maximum pour lutter contre le virus. Cela n’implique pas de mettre l’Évangile en confinement. 

Plus que jamais prenez des nouvelles des personnes isolées et fragiles. Ne perdez pas non plus de vue les prêtres âgés ou sans famille. Prenez des nouvelles d’eux. S’ils vivent ce nouveau confinement avec difficulté ou tombent malade, prévenez le doyen et l’évêché (vicariat.general@evechedeliege.be).

Vous êtes permanent ou bénévole d’Église et ce confinement vous met en « chômage technique » ? Si vous n’êtes pas une personne à risque, c’est l’occasion de proposer une aide bénévole dans le domaine de l’écoute ou de la solidarité. Pour plus de renseignement, adressez-vous à evangile.vie@evechedeliege.be

En début de semaine, notre évêque nous adressera un message pour nous encourager à entrer dans ce nouveau confinement avec espérance.     

De cœur et de prière, uni à vous en cette fête de Tous les Saints. 

Chanoine/Domherr Eric de BEUKELAER
Vicaire général – Generalvikar