Ce samedi 22 septembre 2018, un groupe de 29 réfugiés syriens est arrivé à l’aéroport de Zaventem. Les réfugiés ont voyagé avec un vol de ligne depuis la Turquie et ont pu rejoindre la Belgique avec un visa humanitaire, dans le cadre d’un accord conclu avec le gouvernement belge. Parmi ceux-ci, deux familles sont accueillies dans le diocèse de Liège.

Il s’agit de personnes vulnérables, qui n’ont plus de perspectives d’avenir en Syrie et qui ont reçu l’opportunité de construire une nouvelle vie dans notre pays. Ces réfugiés sont accueillis, pendant la première année, par différentes paroisses et communautés chrétiennes, en collaboration avec Caritas international.

Deux familles sont accueillies dans le diocèse de Liège. Une famille de trois personnes séjournera à Ans, dans un appartement mis à disposition par Mgr Delville et sa famille. Elle sera accompagnée par un groupe de personnes de l’Unité pastorale d’Alleur-Awans, qui étaient présentes à l’arrivée à Zaventem. L’autre famille, de cinq personnes, est accueillie, à Liège, dans une maison de la Communauté de Sant’Egidio.

Les réfugiés ont été accueillis, avec des fleurs et des cadeaux pour les enfants, par Hilde Kieboom, présidente de Sant’Egidio, Mgr Jean-Pierre Delville, évêque de Liège, Geert Lorein, président du Synode fédéral des églises protestantes et évangéliques en Belgique, Salah Echallaoui, président de l’Exécutif des musulmans, et Jack McDonald de l’Eglise anglicane.

L’arrivée de ces réfugiés a lieu dans le cadre de l’accord des « Couloirs Humanitaires », conclu entre le gouvernement belge, tous les cultes reconnus en Belgique et la Communauté de Sant’Egidio. L’accord prévoit l’accueil de 150 réfugiés syriens vulnérables en Belgique. Ils arrivent en Belgique avec un visa humanitaire et introduiront leur demande d’asile dans les prochains jours. Depuis le lancement du projet en novembre 2017, 101 réfugiés sont déjà arrivés en Belgique ; 49 arriveront encore avant la fin de l’année.

La Conférence épiscopale a décidé de prendre en charge l’accueil de 100 réfugiés, soit dix par diocèse. Les deux familles qui viennent d’arriver sont les premières accueillies dans le diocèse de Liège.

Une grande émotion et une grande joie régnaient dans le hall de l’aéroport où les réfugiés, les groupes d’accueil des paroisses, les bénévoles et les représentants des cultes formaient une grande famille de toutes les cultures, nationalités, religions, âges et origines. C’est une preuve, qu’aujourd’hui, en Belgique, la solidarité et la générosité de nombreuses personnes peuvent contribuer à créer une société accueillante pour tous.