Les sept couleurs de Pâques

Les sacrements sur le chemin de la vie

Olivier Windels

Par le baptême, nous sommes plongés dans l’amour de Dieu, comme en un bain de jeunesse qui nous fait renaître à la Vie, comme fils du Père et frère de tous. Le Ressuscité nous entraîne à sa suite pour une traversée de libération vers un avenir de bonheur.

Chaque jour, Père, tu me redis ton amour en un baptême qui sans cesse me fait renaître à la vraie Vie. J’ai choisi de suivre le Christ sur le chemin de l’Évangile ; qu’il mène mes pas à la rencontre de tous mes frères les hommes. Et quand mon cœur se dessèche et que le mal en ma vie regagne du terrain, que l’Esprit en moi rejaillisse comme au premier matin, source féconde qui libère et renouvelle.  Amen, amen.

Par la confirmation, nous sommes affermis dans l’espérance et la foi. Le don de l’Esprit nous rend semblables au Christ et membres à part entière de son Eglise. Imprégnés de la force du Ressuscité, nous voici envoyés aux quatre vents du monde, en une nouvelle Pentecôte.

Que souffle en moi, Père, le vent de ton Esprit, qu’il dynamise ma vie et conduise mes pas dans l’aventure de l’Évangile où tu m’appelles. Qu’il me rende semblable au Christ : vigilant à faire ta volonté, fidèle à porter ta Parole et assidu à témoigner de ton amour. Avec mes frères dans la foi, nous serons communauté d’espérance et de paix, présage et artisan du Royaume vers lequel ensemble nous marchons. Amen, amen.

Par l’Eucharistie, nous sommes incorporés au Christ pour ne faire plus qu’un avec lui, et par lui, avec la communauté des frères. Nourris du Pain de Vie, nous pouvons marcher à sa suite aux chemins de l’Évangile. Le Ressuscité vient habiter nos cœurs et sa Présence nous transforme.

Père, sur la route de ma vie, chemin de joie ou de souffrance, tu me donnes rendez-vous : ton Fils prépare la table où il se donne tout entier et, dans le pain partagé où je reconnais sa Présence, il s’offre en nourriture. Et mon cœur habité par son amour s’ouvre à mes frères, et mon corps restauré par sa vitalité retrouve en lui enthousiasme et courage. Que ce repas de communion nous entraîne aux gestes qui rassemblent, aux paroles qui réconcilient, aux actes qui relèvent. Amen, amen.

Par la réconciliation, nous sommes renouvelés dans la grâce baptismale. Par delà le péché, le Père nous redit sa tendresse ; son pardon nous donne un cœur nouveau et nous réapprend à aimer. Le Ressuscité dépose en nous son Esprit qui nous restaure dans la fraternité.

Que de chutes en ma vie sur le chemin d’aimer ! Père, tu le sais, mais ton amour est plus grand que mon péché et ton pardon, plus puissant que le mal qui me ronge l’âme. Quand je peine, Seigneur, à changer mon cœur, viens toi-même ouvrir devant mes pas un avenir inespéré, renouvelé par ta grâce. Que l’Esprit du Ressuscité renoue les liens distendus de l’Alliance ; qu’il réconcilie et me rétablisse dans la communion, avec toi et tous mes frères en ton Eglise. Amen, amen.

Par l’onction des malades, nous sommes soulagés par la compassion du Père et la prière de la communauté. L’Esprit vient au secours de nos faiblesses du corps, du cœur et de l’âme. A travers la souffrance et même la mort, le Ressuscité nous donne part à sa Vie et fait rejaillir l’espérance.

Père, quand viennent les heures sombres de la maladie, de la détresse et de la souffrance, reste avec moi !  Mes pas sont lourds désormais à suivre le Christ mais il me conduit sur son chemin de Pâques, comme en une traversée vers un matin de lumière. Réconforté par ta Présence, fortifié par ton Esprit, soutenu par la prière de mes frères dans la foi, je marcherai avec confiance, et, quoi qu’il advienne, le cœur en paix, je remettrai ma vie entre tes mains de Père. Amen, amen.

Par l’ordination, nous sommes établis ministres du Christ. Au sein du peuple de Dieu, tout entier chargé de la mission apostolique, ceux-là sont sacrements de sa présence et serviteurs de son action quand, par la force de l’Esprit, le Ressuscité continue son œuvre de grâce et de salut.

Par ma bouche et par mes mains, par mon cœur et par ma vie, tu continues, Père, ton œuvre d’amour en ce monde : le Ressuscité ne cesse d’agir pour le salut des hommes. En ton Église, je serai de ceux qui, habités par ton Esprit, révèlent à tous ta Présence et annoncent à chacun les merveilles de ta grâce. Donne-moi de découvrir le lieu où tu m’appelles et d’accomplir à plein cœur la mission que tu me confies au service de ton peuple, pour le bonheur du monde. Amen, amen.

Par le mariage, nous sommes unis par Dieu : son Esprit nous rend capables d’aimer jusqu’au bout de l’amour et notre communion devient l’image même de Dieu, Trinité d’Amour, en Alliance fidèle avec l’humanité. Le Ressuscité nous apprend à nous donner sans mesure, pour nous recevoir tout entier.

Tu m’as donné, Père, un cœur pour aimer et tu déposes en moi ce désir infini de tendresse. Apprends-moi la profondeur de l’amour : comme le Christ, je veux me donner tout entier, sans retour, sans condition et sans mesure. C’est ainsi que tu aimes, en parfaite fidélité, en constante sollicitude. Que mon amour conformé au tien par le don de l’Esprit qui renouvelle les cœurs, témoigne du bonheur auquel tu appelles chacun pour ne plus faire qu’un dans la communion de ta bonté. Amen, amen.